Isolation acoustique

Isolation acoustique

Le niveau d’isolation acoustique est toujours déterminé simultanément par plusieurs détails constructifs. Il convient donc de concevoir et d’exécuter judicieusement les détails constructifs, et ce, de manière à pouvoir répondre aux exigences imposées par la norme belge NBN S 01-400-1 (2008) ‘Critères acoustiques pour les immeubles d’habitation’.

Une distinction sera faite selon que la source se situe à l’extérieur ou à l’intérieur du bâtiment.

Isolation entre locaux intérieurs

On distingue deux types de bruits :
  • les bruits aériens (voix, télévision, radio, etc.), qui se transmettent par vibration de l’air
  • les bruits de chocs (bruit de pas, chute d’objets, etc.), qui se transmettent par vibration de la structure du bâtiment.
Les vibrations dans les éléments de construction, générées par les bruits aériens et les bruits de chocs, sont transmises par la structure, qui les rayonne sous forme audible dans les locaux voisins et les propage éventuellement à d’autres éléments via leurs points d’assemblage, lesquels les transmettront à leur tour aux autres espaces du bâtiment. C’est la raison pour laquelle il arrive que l’on perçoive, dans certaines pièces, des bruits provenant de locaux relativement lointains. Les détails constructifs, au sein desquels peuvent se connecter deux à quatre éléments de construction, jouent ainsi le rôle d’échangeurs de vibrations dans la propagation du bruit au travers des bâtiments.

En ce qui concerne l’isolation acoustique entre locaux intérieurs, il convient dès lors de considérer plusieurs voies de transmission du bruit. L’isolation acoustique ne dépend donc pas uniquement d’un plancher ou d’une paroi, mais doit être abordée dans son ensemble, avec une attention particulière pour les détails constructifs.

Isolation aux bruits extérieurs

L’isolation acoustique entre un local et l’extérieur dépend généralement des éléments acoustiquement ‘faibles’ de la façade (fenêtres, grilles de ventilation, toitures, etc.). Les exigences à ce sujet sont notamment fonction des quatre classes de bruits extérieurs déterminées dans la norme NBN S 01-400-1 (voir tableau ci-dessous).

Domaine d'application des détails selon l'isolation acoustique in situ d'une façade permettant d'atteindre un confort acoustique normal dans une salle de séjour soumise au bruit extérieur d'un seul côté (NBN S 01-400-1).
Classe de bruit extérieur Description Isolation acoustique minimale des façades (CAN)
1 Chemins calmes ou champêtres, lotissements calmes avec circulation locale, rues en ville avec trafic réduit DAtr ≥ 26 dB
2 Rues asphaltées en ville avec trafic normal sur une seule bande de circulation dans chaque sens DAtr ≥ 31 dB
3 Trafic intense et lourd DAtr ≥ 36 dB
4 Rues à trafic dense en ville, routes dont le revêtement est en béton et le trafic important, routes nationales, voies d'accès des grandes villes, routes de liaison avec des zones industrielles régulièrement fréquentées par des véhicules lourds DAtr ≥ 43 dB

Plus d’informations :