Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation

Détail constructif - toiture plate-joint de mouvement

Etanchéité d'un joint de mouvement pourvu d'une rehausse métallique incorporée à la structure porteuse et parachevée au moyen d'un couvre-mur indépendant. Etanchéité plastomère

Référence : 1056
Date de publication : 03-09-2014

1056_DET1_1.svg
  1. Tôles d'acier profilées
  2. Rehausse en tôle d'acier profilée (épaisseur = 2 mm)
  3. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6)
  4. Isolation thermique (épaisseur conforme à la réglementation thermique en vigueur)
  5. Etanchéité de la toiture
  6. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6)
  7. Fixation éventuelle en pied de relevé (si nécessaire, voir NIT 244, § 5.4)
  8. Isolation thermique de l'acrotère
  9. Isolation thermique de la partie supérieure de la rehausse
  10. Isolation du joint (matelas souple en laine minérale d'une épaisseur nominale égale à 2 x la largeur du joint)
  11. Fixation mécanique (tôle d'acier profilée)
  12. Relevé d'étanchéité
  13. Etanchéité du joint (bande d'étanchéité non armée partiellement indépendante)
  14. Planche de bois résistant à l'eau
  15. Fixation de la planche de bois
  16. Patte d'attache ou bride
  17. Couvre-mur
L'étanchéité élastique du joint est constituée par une bande d'étanchéité non armée partiellement indépendante.
 
Les étanchéités plastomères du type PIB (polyisobutylène) sont susceptibles de se fissurer lorsqu'elles sont soumises à des contraintes; il est dès lors déconseillé de les utiliser sous forme de bandes non armées pour assurer l'étanchéité des joints.
 
Sur les joints de grandes dimensions non soutenus par un matériau d'isolation thermique, il y a lieu de faire chevaucher les bords des tôles d'acier profilées sur la rehausse pour éviter que la bande d'étanchéité indépendante ne s'affaisse dans l'ouverture du joint.
 
Les tôles d'acier profilées sont repliées au droit des angles, afin d'améliorer leur rigidité.
 
Le couvre-mur peut également être constitué de tôles d'acier profilées. Le cas échéant, les fixations des tôles seront recouvertes d'une bande plastomère soudée.
 
Dans le cas des plastomères, la nécessité d'une fixation périphérique dépend de trois facteurs :
- le mode de pose de l'étanchéité dans la partie courante de la toiture
- la finition des butées
- la présence ou non d'une armature dans la membrane.
 
Pour plus d'informations à ce sujet, nous renvoyons à la NIT 244, chapitre 5 "Les relevés d'étanchéité".
 
Certains plastomères nécessitent la pose d'une membrane de désolidarisation entre le revêtement d'étanchéité et l'isolant de la toiture, lorsque celui-ci est en EPS ou en PUR non surfacé, et ce, afin d'éviter la migration des plastifiants (voir les spécifications techniques des fabricants).

Publications associées

Notes d'information technique

Les ouvrages de raccord des toitures plates : principes généraux (remplace la NIT 191) (+ correctifs de février 2015).
La NIT 244 est une révision de la NIT 191, dédiée aux ouvrages de raccord des toitures plates. La présente NIT aborde les points suivants : les gouttières et les chéneaux, les avaloirs, les trop-pleins, les relevés d'étanchéité, les rives, les joints de mouvement, les émergences et socles, l'assemblage des différents types d'étanchéité.
Auteur: Mahieu (E.)
Prix: Uniquement disponible en ligne
Télécharger au format PDF