Le statut des normes internationales et européennes

La différence fondamentale entre le statut d'une norme ISO et d'une norme EN réside dans le fait que la normalisation européenne, contrairement à la normalisation internationale, constitue un soutient pour les politiques de l'Union européenne et de l'AELE concernant, entre autres, la réalisation d'un marché intérieur, la sécurité des travailleurs et des consommateurs, l'interopérabilité des réseaux, la protection de l'environnement, l'exploitation des programmes de recherche et de développement et les marchés publics.
La Commission européenne et le Secrétariat de l'AELE peuvent ainsi demander, sous forme de mandats, aux organismes européens de normalisation de développer des normes en support de leur politique de "Nouvelle Approche" en matière de l'harmonisation technique et de  normalisation adoptée en 1985. Il s'agit des normes européennes harmonisées. Dans le cas particulier des produits de construction, ces normes acquièrent même un statut obligatoire.
Dans cette optique, les membres nationaux du CEN sont ainsi tenus d'abroger toutes les normes nationales contradictoires qui pourraient exister lors de la publication d'une norme européenne, ce qui n'est pas le cas des normes internationales.

Pour plus d'informations sur la "Nouvelle Approche" et sur les obligations légales en résultant pour les produits de construction (Marquage CE suivant la Directive Produits de Construction: voir www.cstc.be/go/ce.