La normalisation internationale

La normalisation internationale est organisée par des organismes internationaux de normalisation. On distingue, en fonction du secteur d'activité:
  • l'UIT, l'Union internationale des télécommunications;
  • la CEI, la Commission électrotechnique internationale;
  • l'ISO, l'organisation internationale de la normalisation.
Le secteur de la construction est couvert en grande partie par les activités de l'ISO. L'ISO est un réseau d'instituts nationaux de normalisation de 157 pays, chaque pays étant représenté par un seul institut et disposant ainsi d'une voix. La Belgique est représentée par le NBN.

Les normes ISO sont élaborées par des comités techniques constitués d'experts appartenant aux secteurs industriels, techniques et économiques concernés, mais également de spécialistes représentant des agences gouvernementales, des laboratoires d'essais, des associations de consommateurs, de spécialistes de l'environnement et des milieux universitaires. Les experts sont choisis par les instituts nationaux membres de l'ISO et participent aux travaux au sein de délégations nationales qui doivent représenter les intérêts de toutes les parties prenantes, et pas uniquement ceux des organisations pour lesquelles ils travaillent.
Les particuliers ou les entreprises ne peuvent pas obtenir à titre individuel la qualité de membre. Certaines organisations internationales, ainsi que des associations non gouvernementales ou représentant des secteurs industriels peuvent également participer aux activités de normalisation, sans pour autant avoir de droit de vote, si elles ont établi une liaison avec un comité technique spécifique.