La normalisation européenne

La structure de la normalisation européenne est semblable à celle de la normalisation internationale. On distingue, en fonction du secteur d'activité, les organismes européens de normalisation suivants:
  • l'ETSI, l'Institut européen de Normalisation des Télécommunications;
  • le CENELEC, le Comité européen de Normalisation électrotechnique;
  • le CEN, le Comité européen de Normalisation.
Le secteur de la construction est couvert en grande partie par les activités du CEN. Le CEN est composé de 30 membres nationaux, parmi lesquels les instituts de normalisation nationaux des 27 pays membres de l'Union européenne, ainsi que les instituts de normalisation nationaux de la Suisse, de la Norvège et de l'Islande, membres de l'Association européenne de libre échange (AELE). Comme pour l'ISO, le CEN ne compte qu'un membre par pays. La Belgique est représentée par le NBN.

Le fonctionnement du CEN est assez semblable à celui de l'ISO: les normes EN sont élaborées par des comités techniques constitués d'experts représentant toutes les parties prenantes, ceux-ci n'agissant toutefois pas en leur nom propre ou au nom de leur organisation ou entreprise, mais participent aux travaux de normalisation au sein de délégations nationales, pour le compte des instituts nationaux de normalisation les ayant désignés. D'autres organisations peuvent également exprimer leur point de vue et apporter leur contribution aux travaux sans pour autant avoir le droit de vote en tant que membres associés. Il s'agit d'organisations basées en Europe, représentant des secteurs industriels particuliers, des consommateurs, des environnementalistes, des travailleurs et des PME.

Le CEN comprend également des affiliés. Il s'agit d'organismes de normalisation nationaux des pays d'Europe centrale et d'Europe de l'Est qui pourraient en principe devenir membre de l'Union européenne ou de l'AELE et qui, le cas échéant, deviendraient des Membres Nationaux officiels du CEN, ayant droit de vote. Les affiliés doivent remplir un certain nombre de critères, parmi lesquels le plus important est l'adoption des normes européennes comme normes nationales. L'Albanie, La Croatie, La Turquie et l'Ancienne République Yougoslave de Macédoine sont actuellement membres affiliés du CEN.