Plans d'action à Bruxelles

Economie et emploi

CEE et plans de développement économique

Le CEE (Contrat Economie Emploi) a été conclu par le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale et les partenaires sociaux bruxellois en mars 2005, afin de garantir le développement à long terme de la Région.

A plus long terme, le CEE constitue également un outil stratégique pour stimler un développement économique durable et ambitieux de Bruxelles.  Dans ce but, les mesures prises dans le cadre du CEE structurent 27 domaines d'actions prioritaires , pour lesquels des priorités, des défis ainsi que des objectifs ont été développés.

Dans la foulée de ces 27 domaines, le gouvernement bruxellois a aussi élaboré trois plans spécifiques complémentaires, conçus à la lumière de 3 objectifs spécifiques:
  • plan Emploi
  • plan Innovation
  • plan Transmission

Objectif 2013 - Investissons ensemble dans le développement urbain

Ce programme opérationnel propose une stratégie de développement urbain intégré permettant de lier le développement socio-économique de la Région de Bruxelles-Capitale aux objectifs de croissance et d'emploi soutenus par l'Europe et la Belgique.

37 projets ont été initiés dans le cadre de ce programme opérationnel "Objectifs 2013" soutenu par le fonds européen FEDER .  Il s'agit notamment:

du Centre de Compétence pour la construction durable du CSTC situé au Boulevard Poincaré 79 à 1060 Sint-Gilles regroupant:
  • des activités de service (Guidance technologique éco-construction et développement durable :   Technology watch "Building technology & Sustainable Cities");
  • des unités de recherche (Laboratoires "Rénovation durable" et "Santé & Environnement").
 Brussels Sustainable Energy
Le projet BSE a pour objectif de définir, d'élaborer et de mettre en oeuvre un plan stratégique de développement pour les filières économiques dans le domaine de l'environnement en Région Bruxelloise.  L'ambition de ce plan est de créer une activité économique et de l'emploi en Région Bruxelloise pour la dynamisation des filières environnementales.  Six filières sont actuellement à l'étude:
  1. l'éco-construction,
  2. les énergies renouvelables,
  3. la biomasse et la chimie verte et blanche,
  4. les déchets,
  5. l'eau,
  6. l'éco-alimentation.
Brussels Greenbiz
La création d'incubateurs est née de la volonté de la Région de créer des environnements favorables à l'innovation et au développement d'activités nouvelles dans des secteurs considérés comme porteurs d'innovation à Bruxelles.  Ainsi, si EEBIC a un profil plus généraliste, Eurobiotec est tourné vers les biotechnologies, ICAB se concentre sur les TIC, BLSI sera dédié aux services du vivant et enfin Greenbiz se focalisera sur l'environnement.  Ce dernier, toujours en préparation, aura donc pour objectif d'accueillir et d'accompagner les premiers pas des entreprises "vertes" naissantes et innovantes dans le domaine de l'environnement.


Alliance Economie-Environnement-Emploi

Voir la conférence de presse du ministre Benoît Cerexhe le 26.02.2010

Aménagement du Territoire et urbanisme

Plan Régional de Développement (PRD)

Comme aboutissement d'une analyse sur la ville, le GPRD est le moteur de son développement futur.  Il s'agit d'un développement axé sur un environnement bruxellois agréable, le développement durable, la solidarité et la volonté de mettre en exergue les richesses de la ville.


Plan Communal de Développement (PCD)

Les PCD sont analogues aux PRD mais sont élaborés à l'échelon communal.


Plan PLUIE 2008-2011

Le Plan Pluie veut tracer les lignes de force d'une telle approche globale de lutte contre les inondations.  Il fera partie intégrante d'un "Plan de Gestion de l'Eau", tel que prévu dans l'Ordonnance du 20 octobre 2006 établissant un cadre pour la Politique de l'Eau à Bruxelles.


Environnement/Santé

Plan d'Action Efficacité Energétique (PAEE)

L'un des principaux objectifs de l'Union Européenne (UE) consiste à réduire la consommation énergétique et à éviter le gaspillage d'énergie.  La directive 2006/32/CE impose aux Etats-membres d'établir des plans d'action en matière d'efficacité énergétique (PAEE), selon une procédure bien définie.  En Belgique, les Régions et le Fédéral se concertent en vue de retenir une méthodologie commune d'évaluation visant une économie d'énergie de 9% basée sur les bilans énergétiques régionaux. Le premier PAEE bruxellois comprend toutes les mesures déjà adoptées par la Région de Bruxelles-Capitale et pour lesquelles une décision officielle avait déjà été prise en date du 30 juin 2007.


Plan Air-Climat

Conscient de l'importance de la pollution atmosphérique en milieu urbain, le Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale adoptait le 25 mars 1999 une ordonnance relative à l'évaluation et à l'amélioration de la qualité de l'air ambiant: "Plan d'amélioration structurelle de la qualité de l'air et de lutte contre le réchauffement climatique ".


Plan Bruit

Compte tenu de l'importance des nuisances sonores en milieu urbain, le Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale adoptait le 17 juillet 1997 une ordonnance relative à la lutte contre le bruit en milieu urbain.  Cette ordonnance impliquait notamment la nécessité pour le Gouvernement d'adopter et de mettre en oeuvre un Plan de lutte contre le bruit. A cette fin, il a élaboré le "Plan bruit (2008-2013) de prévention et de lutte contre le bruit et les vibrations en milieu urbain en région de Bruxelles-Capitale ".


Plan déchets

Le plan global en matière de prévention et de gestion des déchets a été établi par Bruxelles Environnement (IBGE), en association avec l'Agence régionale pour la propreté (ABP ou ARP) et détermine les grands axes de la politique de gestion et de prévention des déchets en Région de Bruxelles-Capitale sur plusieurs années.

Le premier plan introduisait les premières améliorations sélectives, le deuxième se concentrait sur la prévention et le troisième sur la dématérialisation et la réutilisation.  Le quatrième plan s'insère dans le contexte de la nouvelle directive cadre en matière de déchets (Directive 2008/98/CE du 19/11/2008), qui introduit un ordre de priorités pour la politique en matière de déchets.  Celle-ci doit commencer par la prévention, puis aborder la préparation à la réutilisation, le recyclage, d'autres applications utiles et enfin l'élimination.  Ce quatrième plan a été approuvé le 11 mars 2010 pour une durée indéterminée, contrairement aux autres plans.  Il sera évalué par l'IBGE au moins tous les cinq ans et la première évaluation aura lieu en 2013.


Plan de déplacements des entreprises

Un plan de déplacements d'entreprises consiste en l'étude, la mise en œuvre et le suivi, au niveau d'une entreprise ou d'un groupe d'entreprises, de mesures destinées à promouvoir une gestion durable des déplacements liés à l'activité de cette ou de ces entreprises. L'objectif est d'améliorer la mobilité à Bruxelles et de réduire les nuisances environnementales (bruit et pollution).


 



Retour