Date de publication : février 2012

6.2. Principes généraux

Au droit de la rive, le support sera suffisamment plan et sera adapté aux matériaux à mettre en œuvre. Le gros œuvre doit être étanche au vent, sans quoi l'action de ce dernier sur les rives serait sensiblement accrue. Lors de la fixation de la finition sur les rives, on gardera à l'esprit que ces zones peuvent être soumises à une action du vent plus sévère qu'en partie courante – voir à ce sujet le § 5.3. ainsi que l'Eurocode 1 [B5] et la NIT 239 [C1].

L'about de la costière doit être exécuté en matériau plein (maçonnerie pleine ou béton, par exemple); les blocs perforés éventuellement utilisés seront obturés pendant les travaux de gros œuvre. On évitera ainsi une humidification excessive du débord (par l'eau de pluie) avant la pose de l'étanchéité, tout en permettant de fixer correctement la finition sur les rives.

Le niveau fini des rives doit dépasser celui de la partie courante de la toiture (voir § 6.3.). Le larmier du profilé de rive se situe à une distance d'au moins 10 mm de la rive. Un profilé de rive qui dépasse le plan de façade de plus de 10 mm doit reposer sur un appui; celui-ci peut être constitué par un surplomb du matériau obturant la coulisse du mur creux. La rive doit évacuer les eaux vers la partie courante de la toiture.

En ce qui concerne l'exécution de la costière au droit de la rive, on consultera le chapitre 5. L'emploi d'un élément de finition (profilé, couvre‑mur, ...) sera nécessaire dans tous les cas pour permettre un raccord durable avec l'étanchéité.

L'étanchéité est prolongée de manière à couvrir entièrement l'about de la costière : les profilés de rive et les couvre-murs comportent en effet des joints par lesquels l'eau risque de pénétrer.

La coulisse des murs creux devra être obturée. Cette obturation servira de support à l'étanchéité de toiture et permettra en outre de fixer les profilés de rive et les couvre-murs. L'obturation de la coulisse s'opère en général à l'aide de panneaux de multiplex, OSB 3 ou en fibre-ciment résistants à l'eau. Pour plus de détails au sujet du choix des panneaux en fonction de leur usage, le lecteur se référera au Cahier n° 8 des Dossiers du CSTC 3/2009 [C10]. Les panneaux destinés à obturer la coulisse d'un mur creux devraient appartenir au minimum à la classe d'usage 2a (voir le diagramme présenté dans l'article précité).

Il est vivement déconseillé de fixer les panneaux d'obturation de la coulisse dans la maçonnerie de parement. La fixation s'effectuera donc dans le mur intérieur uniquement.