CSTC-Contact n° 55 (3-2017)

pdf CSTC-Contact n° 55 (3-2017)

CT Gros œuvre et entreprise générale

Maçonneries de parement en briques : choisir l’épaisseur des joints en fonction des tolérances des matériaux

La mise en œuvre des maçonneries de parement en briques à joints minces connaît un succès croissant depuis quelques années, et ce qu’il s’agisse de briques aux formes rectilignes ou moins régulières. Pour obtenir le résultat escompté, il importe d’utiliser des matériaux compatibles entre eux et de se mettre clairement d’accord quant à l’aspect souhaité.
En savoir plus

Principe d’étanchéité des joints dans les ouvrages étanches en béton

Les ouvrages étanches en béton sont régulièrement le siège de désordres tels que fissures et infiltrations d’eau. Des questions d’ordre technique se posent dès lors concernant l’acceptabilité de ces défauts, mais aussi au sujet des quantités d’armatures et des matériaux choisis pour réaliser les joints. Une étude a été menée récemment pour pouvoir y répondre. Cet article aborde plus particulièrement la mise en œuvre des joints de reprise et de retrait.
En savoir plus

CT Couvertures

Un module de calcul pour les ancrages des capteurs photovoltaïques sur toitures à versants

Pour éviter l’arrachement des capteurs photovoltaïques placés sur des toitures à versants, il convient non seulement de respecter certaines règles de mise en oeuvre – décrites dans une NIT à paraître au sujet de l’implantation des panneaux solaires sur toitures inclinées –, mais aussi de dimensionner correctement leurs ancrages dans la structure du toit. Cet article traite du dimensionnement des ancrages et décrit le module mis au point par le CSTC pour les calculer.
En savoir plus

CT Etanchéité

Rénovation d’une toiture plate : comment améliorer la pente ?

Les entrepreneurs de travaux d’étanchéité en toiture doivent souvent travailler sur des supports à base de ciment irréguliers : différences de niveau entre éléments préfabriqués de type TT, cohésion insatisfaisante des formes de pente, discontinuités, pente globalement ou localement insuffisante, … Comment gérer ces irrégularités, principalement rencontrées lors de travaux de rénovation ? Le présent article s’attarde sur les manières d’améliorer la pente. En savoir plus

CT Menuiserie

Préserver le bois de structure reste indispensable !

Les bois utilisés dans nos contrées comme éléments de structure (ossature, charpente) sont fréquemment issus de résineux (épicéa, douglas, pin sylvestre, …). Or, ces essences n’offrent pas une durabilité naturelle suffisante vis-à-vis des agents biologiques que sont les insectes et les champignons.
En savoir plus

CT Travaux de plafonnage, de jointoyage et de façade

ETICS sur ETICS : une solution énergétiquement favorable

Bien que les toutes premières mises en œuvre d’enduits sur isolation extérieure (ETICS) en Belgique remontent déjà aux années septante, cette technique connaît un succès croissant depuis le début des années 2000. Si l’on ne posait que 5 cm d’isolant environ pour les premiers ETICS, il n’est désormais pas rare d’utiliser des isolants de 20 à 30 cm d’épaisseur. La rénovation des premiers systèmes est dès lors inévitable aujourd’hui, et ce pour des raisons tant esthétiques qu’énergétiques. L’une des méthodes consiste à appliquer un nouvel ETICS sur l’ETICS existant (voir photo). Nous évoquons ici les avantages de cette technique ainsi que quelques points auxquels il faut veiller lors de la pose du nouveau système.
En savoir plus

CT Revêtements durs de murs et de sols

Solutions pour éviter les désaffleurements entre carreaux

Les désaffleurements entre carreaux font souvent l’objet de discussions sur chantier. Afin de réduire ces écarts, les carreleurs peuvent recourir à des systèmes de nivellement. Cet article décrit les accessoires employés à cet effet et s’attarde sur leur utilisation.
En savoir plus

CT Peinture, revêtements souples pour murs et sols

L’application de revêtements résineux sur des supports non industriels

Dans les bâtiments industriels, les revêtements à base de résine sont le plus souvent appliqués sur des supports en béton. Depuis une dizaine d’années, ce type de revêtement est également de plus en plus prisé pour les logements, les bureaux, les salles de réunion et les espaces commerciaux, ce qui signifie que l’exécutant peut être confronté à d’autres types de supports.
En savoir plus

CT Chauffage et climatisation

Eviter les dépôts et la corrosion dans les installations de chauffage : une nécessité !

Bien que les chaudières de chauffage central modernes soient plus efficaces et plus compactes, elles requiè- rent – bien plus que par le passé – un fluide caloporteur (eau, par exemple) aussi pur que possible, afin d’éviter les dépôts dans l’échangeur de chaleur. Il convient à cet effet de suivre des directives spécifiques qui ont nécessité la révision de certaines recommandations du CSTC (voir CSTC-Magazine 1997/3 et 1997/4 ainsi que Les Dossiers du CSTC 2012/2.13). L’essentiel de cette révision est brièvement présenté dans cet article. L’ensemble des recommandations actualisées feront ultérieurement l’objet d’une publication plus détaillée.
En savoir plus

CT Plomberie sanitaire et industrielle, installations de gaz

Protéger les bâtiments contre les débordements de l’égout public

Une installation d’évacuation des eaux usées dans un bâtiment doit être conçue de manière à ce que l’évacuation se fasse sans difficultés. Les problèmes peuvent toutefois provenir de l’égout public – la plupart du temps après de fortes précipitations –, autrement dit un élément sur lequel l’auteur de projet et l’entrepreneur n’ont aucune prise. Il existe ainsi un risque de reflux depuis l’égout, et donc d’inondation dans certains bâtiments. Cet article formule quelques recommandations afin de les protéger contre ce phénomène.
En savoir plus

CT Hygrothermie

Isolation des murs existants par l’intérieur : réalisation des détails

Afin d’éviter des dégradations lors des travaux d’isolation par l’intérieur, il importe d’examiner attentivement l’état des éléments à isoler (voir Les Dossiers du CSTC 2012/4.16). Le système d’isolation doit ensuite être choisi judicieusement (voir Les Dossiers du CSTC 2013/2.4). Enfin, les détails techniques et les nœuds constructifs doivent être conçus et réalisés avec soin. Cet article résume les points importants de la réalisation des détails techniques et les solutions standard actuelles.
En savoir plus

CT BIM & ICT

Etapes pour l’implémentation du BIM

Implémenter le BIM dans une entreprise ne se fait pas du jour au lendemain. Ce changement doit se faire progressivement, de manière à acquérir petit à petit l’expérience nécessaire et à apporter les éventuelles adaptations. Cet article propose un plan d’approche pouvant aider les grandes comme les petites entreprises à se lancer.
En savoir plus

CT Gestion

Evaluation des performances d’un projet grâce à la gestion de la valeur acquise

Bien que de nombreuses entreprises évaluent l’avancement de leurs projets par rapport au temps et qu’elles comparent les dépenses aux budgets, ces informations ne permettent pas de se faire une idée exacte des performances d’un projet lorsqu’elles sont examinées individuellement. La méthode de gestion de la valeur acquise (Earned Value Management ou EVM) peut toutefois apporter une solution à ce problème, en analysant les coûts en fonction de l’avancement du projet et du temps.
En savoir plus

Article supplémentaire

De nouvelles possibilités pour le béton de granulats recyclés

La production de béton à partir de granulats de béton recyclés correspond parfaitement à la philosophie de l’économie circulaire. Des débris sont transformés en nouvelles matières premières destinées à des applications à haute valeur ajoutée. Une révision de la norme belge NBN B 15-001, consacrée au béton, a été entamée afin de tenir compte de cette pratique. Le présent article traite des adaptations apportées à la norme et aborde plus en détail les possibilités de certification. Il y est également question d’une monographie, actuellement en préparation, dédiée au béton fabriqué à partir de granulats recyclés.
En savoir plus