Quelques outils disponibles sur le site Internet du CSTC

Le CSTC met à la disposition des entreprises plusieurs outils numériques qui peuvent les aider au cours des différentes étapes du processus constructif. Nous vous en présentons quelques-uns dans cet article, mais notre site Internet constitue une véritable mine d’or que nous vous engageons à découvrir.

Offre de prix et commande

Lors d’un marché pour une construction neuve, une entreprise reçoit habituellement le descriptif des travaux (cahier spécial des charges) pour lesquels elle doit remettre prix. Dans le cas de travaux de rénovation ne nécessitant pas de permis d’urbanisme, l’entrepreneur négocie souvent seul avec le client, qui lui fait part de ses desiderata. En général, ce dernier précise le résultat qu’il souhaite obtenir. L’entrepreneur remplit donc souvent le rôle de concepteur : il doit lui-même proposer des solutions qui tiennent compte des souhaits de son client, mais qui restent conformes aux prescriptions. Les documents techniques que le CSTC met à la disposition des professionnels constituent l’information de base qui permettra à l’entreprise d’adapter ou de valider le contenu technique de son offre.

Dans le cadre de travaux d’isolation d’une toiture à versant existante, par exemple, l’entrepreneur doit connaître l’épaisseur minimale d’isolant à mettre en œuvre pour que son client puisse bénéficier de la prime. Après avoir consulté le site ‘Energie’ de la Wallonie (http://energie.wallonie.be), il constate que la résistance thermique R de l’épaisseur du matériau isolant ajouté doit être supérieure à 4,5 m².K/W. Grâce à l’outil de calcul de la valeur U (disponible dans la rubrique ‘Outils de calcul’ de notre site), il sait que, en considérant la structure portante de la toiture, avec un isolant en laine minérale classique, il doit prévoir plus de 200 mm d’isolant (voir figure 1). En choisissant son isolant de manière judicieuse, il pourra atteindre son objectif avec seulement 180 mm de laine minérale ajoutée.

1 | L’outil de calcul de la valeur U aide l’entrepreneur à déterminer l’épaisseur d’isolant à utiliser pour atteindre l’objectif souhaité et permettre à son client de bénéficier d’une prime, par exemple.

Préparation du chantier et achats

2 | La base de données TechCom permet de retrouver et de comparer de nombreux produits de construction.
Une fois la commande passée, il est temps de trouver le bon fournisseur, c’est-à-dire celui qui offrira le meilleur rapport qualité-prix. Pour ce faire, rien de plus facile : il suffit d’utiliser la base de données des produits de construction TechCom (www.techcom.be). Celle-ci permet de trouver automatiquement un ensemble de produits similaires ainsi que leur fabricant ou leur fournisseur. Il est donc très facile de comparer ces produits entre eux, que ce soit d’un point de vue technique ou commercial. Les résultats de recherche indiquent également si les produits disposent d’une marque de qualité telle que BENOR ou ATG ainsi que les coordonnées des fabricants ou des fournisseurs (voir figure 2).

Exécution et fin de chantier

Les discussions liées aux tolérances dimensionnelles ou à l’aspect des ouvrages représentent à elles seules près de 15 % des interventions de la division Avis techniques du CSTC. La difficulté consiste bien souvent à connaître les critères et le document de référence à appliquer. Les Notes d’information technique spécifient, le cas échéant, les tolérances d’exécution des ouvrages concernés ainsi que les méthodes de contrôle préconisées. A titre d’exemple, nous reprenons ci-dessous un extrait de la NIT 257 consacrée aux enduits sur isolation extérieure.

3 | Les Notes d’information technique contiennent souvent des informations liées aux tolérances d’exécution ainsi que les méthodes pour les mesurer.