Le point sur quelques outils existants sur Internet

Une multitude d’outils numériques, outre ceux proposés par le CSTC, peuvent aider les entrepreneurs à accomplir leur travail au cours des différentes étapes du processus de construction. Cet article présente deux solutions déjà utilisées par de nombreuses petites entreprises.

Services de stockage et de partage de fichiers

Plus connues sous leurs noms commerciaux (Dropbox, Google Drive, OneDrive ...),

ces solutions conviennent parfaitement à la gestion des documents liés à des projets, et ce depuis le processus de l’offre jusqu’à la fin du chantier.

Leur version gratuite propose des espaces de stockage de quelques gigaoctets (Go); la version payante offre, quant à elle, des capacités plus importantes.

Ces services de stockage permettent d’ajouter des fichiers qui sont synchronisés en permanence. On y accède, via un site Internet sécurisé, depuis un ordinateur, une tablette et/ou un smartphone (iOS, Android ou Windows Phone). Ces outils correspondent parfaitement aux attentes des artisans de la construction, compte tenu de leur extrême mobilité.

Les services de partage de fichiers répondent aux besoins d’échange d’informations entre les partenaires d’un même projet et permettent d’accéder, moyennant ‘invitation’, à des dossiers ou à des fichiers en toute sécurité. Pour ce faire, il suffit de donner son accord pour la mise à disposition des documents et définir les accès.

Les fichiers peuvent être partagés sous différents formats (DWG, PDF, DOCX, XLS…) : plans, demandes de prix, relevés, rapports, fiches techniques, notes de calcul, commandes…

Les services de stockage, tels que Dropbox, sont nombreux sur la toile.
1 | Les services de stockage, tels que Dropbox, sont nombreux sur la toile.

Services de cartographie en ligne

Grâce à OpenStreetMap, Bing Maps, ViaMichelin ou Google Maps, il est possible de naviguer sur la carte de n’importe quel pays et de zoomer facilement vers la rue ou le point précis qui vous intéresse. La plupart de ces sites offrent deux types de vues :
  • en plan classique (voir figure 2)
  • en images satellite (voir figure 3).
Vue en plan classique d’une adresse donnée.
2 | Vue en plan classique d’une adresse donnée.
Vue en images satellite de la même adresse.
3 | Vue en images satellite de la même adresse.

Le service Google Street View, qui complète Google Maps, permet en outre de plonger au sein même d’une rue afin de visualiser certains détails (voir figure 4).

Visualisation du bâtiment grâce à Google Street View : une information précise pour remettre une offre de prix ou préparer l’exécution des travaux.
4 | Visualisation du bâtiment grâce à Google Street View : une information précise pour remettre une offre de prix ou préparer l’exécution des travaux.

Outre la recherche d’itinéraires, les services de cartographie en ligne constituent d’excellents outils, en phase d’offre, pour identifier l’accessibilité du chantier et, en phase de préparation, pour prévoir l’installation de chantier. Nous conseillons toutefois de vérifier la date de la prise de vue, afin de ne pas se baser sur des informations obsolètes.

A titre d’exemple, la prise de vue ci-dessus devrait inciter l’entrepreneur à se rendre sur place, afin de déterminer les mesures à prendre en raison de l’espace restreint entre les deux bâtiments (choix de l’échafaudage…).