HORIZON 2020 : scruter ensemble l’avenir

Le 23 novembre dernier, le Centre présentait aux membres de ses Comités techniques et de leurs groupes de travail son second rapport de vision : HORIZON 2020, fruit de la compilation des plans de travail. Issus d’une concertation avec les acteurs du secteur, ces plans de travail visent à anticiper les implications que certains mouvements de fond peuvent avoir sur notre façon de bâtir ou de rénover.

Après un rapide coup d’œil sur quelques-unes des actions menées ces dernières années, nous nous sommes penchés sur les défis futurs. Si les trois thèmes identifiés en 2013 restent globalement d’application, des évolutions marquantes se sont fait jour.

L’énergie et l’environnement restent bien entendu des thématiques phares. Mais là où l’accent était encore mis, il y a peu, sur la conception et l’exécution de bâtiments intégrant des couches d’isolation thermique très épaisses, la priorité se concentre désormais sur la construction presque neutre en énergie et sur la rénovation énergétique du bâti existant. L’environnement et la construction durable sont au carrefour d’un changement important. La Belgique s’est en effet engagée dans l’économie circulaire et le secteur du bâtiment est considéré comme prioritaire. On s’oriente donc vers un modèle qui permettra de maintenir le plus longtemps possible dans la chaîne les matériaux et les matières premières, en opérant en cycle fermé par le biais du recyclage et de la réutilisation : les déchets d’aujourd’hui deviennent ainsi les matières premières de demain.

Les systèmes constructifs évoluent également au profit d’une préfabrication partielle plus fréquente qui concerne désormais de très nombreux métiers. Celle-ci permet en effet de répondre à bon nombre d’exigences techniques, mais aussi de contenter les clients en diminuant sensiblement les délais d’exécution. Reste à concevoir et à réaliser des raccords adéquats entre ces éléments. Là réside la tâche principale des ingénieurs du Centre.

Nouveau thème de travail, la 4e révolution industrielle ou ‘Industrie 4.0’ est marquée par le développement de technologies qui se mettent au service de l’acte de construire, de gérer, d’entretenir et de rénover nos bâtiments : intelligence artificielle, robotique, Internet des objets, impression 3D, drones, réalité virtuelle, le BIM… vont révolutionner notre secteur. Une mutation importante qui touchera les grandes comme les petites entreprises et dans laquelle le CSTC entend jouer un rôle clé.

Horizon 2020