Développement durable et rénovation 2005/01.10

Graffitage
Ce projet vise à développer une nouvelle famille de traitements préventifs antigraffiti applicables sur les matériaux poreux des monuments historiques. Les substances tensioactives contenues dans les produits de traitement traditionnels sont ici remplacées par des composés amphiphiles à haut poids moléculaire.
Le concept de développement durable fait aujourd'hui partie intégrante de notre société. Le secteur de la construction a joué un rôle actif dans ce domaine. Synonyme de longévité accrue, la construction durable traduit aussi une vision globale qui tend vers la réalisation d'ouvrages de qualité dans le respect des contraintes liées à l'aménagement du territoire, à l'environnement, aux conditions sociales et au progrès économique.
Cette évolution s'accompagne de toute une série de développements et d'innovations qui ont une influence sur les activités des entreprises, sur les bâtiments qu'elles réalisent et sur le paysage urbain. L'entrepreneur doit non seulement veiller à ce que l'ouvrage réponde aux souhaits du client, mais il doit également garantir la durabilité des travaux de construction, d'entretien, de rénovation et de démolition. Pour ce faire, maîtres d'ouvrage, auteurs de projet et entrepreneurs doivent pouvoir disposer d'une information de base et de méthodes d'évaluation permettant de prendre des décisions quant aux bâtiments et aux activités de construction afin d'en assurer la durabilité. Ces méthodes d'évaluation pourraient déboucher sur l'élaboration d'un label de durabilité à attribuer aux matériaux, aux bâtiments et aux activités de construction, label qui aurait une action favorable sur le développement de techniques innovantes et sur le comportement du consommateur.

Gestion des déchets, recyclage et amiante

Lorsqu'on parle d'incidence des activités de construction sur l'environnement, on pense en premier lieu aux déchets qu'elles génèrent. Cependant, le secteur belge de la construction a investi, depuis plusieurs années, dans de nouvelles techniques qui le hissent au rang des leaders européens dans le domaine de la gestion des déchets et du recyclage. L'optimisation de ces techniques est aujourd'hui en plein essor. Les efforts portent principalement sur les fractions difficiles à séparer et à recycler, sur l'utilisation de matières secondaires et sur l'identification de polluants dissimulés ou abandonnés par d'anciens exploitants. On assiste en outre au développement de techniques de quantification précise de l'amiante in situ.

Rénovation


La pénurie de terrains à bâtir et l'intérêt grandissant pour l'habitat durable ont dopé le marché de la rénovation. Les exigences de plus en plus sévères des maîtres d'ouvrage (et des pouvoirs publics) en matière de confort, d'énergie, de maîtrise de l'humidité et de durabilité ont entraîné une complexité croissante des travaux de rénovation, exigeant toujours plus de compétences dans le chef des acteurs de la construction. Le besoin permanent de techniques et de matériaux nouveaux adaptés à des chantiers de rénovation spécifiques contraint ce marché à se renouveler sans cesse. Par le biais de la Guidance technologique Rénovation des bâtiments, le CSTC aide les entreprises et le secteur à introduire les techniques, procédures et systèmes innovants.

Accessibilité

La construction durable comporte également une dimension sociale. L'augmentation constante du nombre de personnes âgées et à mobilité réduite dans notre société a projeté au devant de la scène le problème de l'accessibilité de notre milieu environnant et de nos bâtiments. L'accès aux institutions prestataires de services et aux commerces (pouvoirs publics, banques, magasins, ...) devrait en effet être garanti à tous. Le logement individuel doit également être adapté - ou adaptable - aux besoins des occupants actuels et futurs, afin de garantir un confort d'habitation durable. Dans ce domaine aussi, le CSTC s'efforce de faire adopter des idées nouvelles et des concepts innovants par le secteur de la construction.
Informations utiles
Guidance technologique :
Rénovation des bâtiments

Projet de recherche :
IRMA

Rénovation urbaine

Les contraintes environnementales (nuisances sonores, qualité de l'air, ...) sont particulièrement importantes en milieu urbain. Afin de préserver la qualité de vie, il convient non seulement de s'intéresser à la rénovation et à l'accessibilité, mais également à la rénovation urbaine à grande échelle. C'est dans cette optique que le CSTC participe au projet européen IRMA; celui-ci vise à mener des analyses, élaborer des directives et des modèles en vue d'établir un système expert décisionnel en matière de pollution, d'analyse, de rénovation, de recyclage, de démolition et de restauration des bâtiments et des quartiers. Ce système expert, associé aux enseignements tirés d'anciens sites pollués devrait permettre d'optimiser les choix quant aux démarches à entreprendre auprès des autorités compétentes (environnement et aménagement du territoire) et des entreprises de démolition, de rénovation et de recyclage. Un autre projet en cours concerne la recherche 'Graffitage' (voir encadré).

Photocatalyse

Outre une meilleure tenue des matériaux vis-à-vis des salissures, l'ajout d'anatase pourrait concourir à un meilleur environnement par oxydation des polluants NOx et SO2 (voir aussi article "Structures légères en bois et toitures inclinées").