CSTC-Contact n° 44 (4-2014)

pdf CSTC-Contact n° 44 (4-2014)

Actualité - Évènements

Le CSTC et vous au cinéma…

Depuis sa création il y a plus de 55 ans, le CSTC s'attèle à mettre le fruit de ses travaux au service de tous ses membres et, de manière plus large, de l'ensemble des professionnels du secteur. Un véritable défi, tant la diversité des sujets traités par le Centre est infinie et les attentes fort spécifiques.
En savoir plus

CT Gros œuvre et entreprise générale

Béton de fibres : la maturité à 50 ans ?

Le béton armé traditionnel (BA) reste un matériau de référence pour bon nombre d'applications en construction. Son rapport qualité-prix et ses propriétés intrinsèques (résistance, durabilité, …) sont indéniablement un avantage. Néanmoins, les armatures en acier utilisées pour pallier son manque de résistance en traction génèrent depuis longtemps une quantité de travail importante : plans de ferraillage complexes à produire, manutention/stockage sur chantier, temps de mise en place, …
En savoir plus

Rempiètement ou reprise en sous-œuvre des fondations existantes

Le groupe de travail Soutènements du CSTC a récemment terminé la rédaction de deux nouvelles fiches d'exécution consacrées aux maçonneries et aux reprises en sous-œuvre des fondations existantes. Ce groupe de travail coordonne également un projet de recherche prénormatif, subsidié par le NBN et le SPF Economie, sur les techniques de soutènement et de reprise en sous-œuvre. Ces deux nouvelles fiches s'inscrivent dans la série de fiches d'exécution relatives aux fondations que le CSTC a réalisée en collaboration avec le secteur.
En savoir plus

Prescriptions des éléments de maçonnerie

Les Spécifications techniques, ou STS, constituent en Belgique des documents de référence en complément des normes, des prescriptions techniques (PTV) et des Notes d'information technique (NIT) du CSTC. La révision des STS 22 'Maçonnerie pour constructions basses', à paraître, décrira notamment les prescriptions (spécifications) techniques relatives aux éléments de maçonnerie. Tant l'entrepreneur que l'auteur de projet doivent maîtriser ces notions importantes auxquelles se réfèrent les cahiers des charges. Les notions principales sont synthétisées dans la version longue de cet article. Le présent article se focalise sur la prescription des briques de façade après la présentation générale des STS 22.
En savoir plus

CT Travaux de plafonnage, de jointoyage et de façade

ETICS sur ossature en bois

En Belgique, les ETICS (enduits sur isolation extérieure) entrent depuis quelques années parmi les techniques de parachèvement des constructions à ossature en bois (voir CSTC-Contact 2014/1). Ils permettent en effet d'accroître la résistance thermique de la paroi et d'offrir une esthétique recherchée. Or, cette application n'est pas couverte par les documents de référence actuels et il n'existe à ce jour aucun agrément technique (ATG) au niveau belge. L'application d'ETICS sur des constructions en bois est cependant concevable et réalisable à condition de respecter certaines recommandations.
En savoir plus

CT Etanchéité

Comportement au feu des toitures plates

Nous épinglons ci-dessous quelques questions qui nous sont fréquemment soumises à propos du comportement au feu des toitures plates. Les réponses fournies sont basées sur l'état actuel de la normalisation européenne en la matière et sur les récentes modifications de nos prescriptions nationales applicables aux bâtiments nouveaux, modifications rassemblées principalement dans l'Arrêté royal 'Normes de prévention de base'.
En savoir plus

CT Couvertures

Fenêtres de toiture ? Pas sans pourtour isolant !

Lorsque l'on pense 'isolation thermique des fenêtres de toiture', on songe le plus souvent aux performances du profilé, de l'intercalaire et du vitrage. Or, la continuité entre l'isolation thermique du pan de toiture et l'élément de fenêtre en lui-même constitue également un détail crucial à gérer.
En savoir plus

CT Menuiserie

Pose de bardages réalisés dans des matériaux autres que le bois

La mise en place d'un système de bardage permet bien sûr d'embellir le mur extérieur, mais peut aussi représenter l'occasion idéale d'améliorer les performances thermiques de la façade. Tandis que la NIT 243 aborde la conception et l'exécution correctes des revêtements de façade en bois, il n'existe pas encore de directives similaires pour d'autres matériaux de façade (comme les panneaux en fibres-ciment, les panneaux à base de basalte et les panneaux en PVC). A la demande du Comité technique Menuiserie, le CSTC a donc commencé à rédiger une note à ce sujet.
En savoir plus

CT Plomberie sanitaire et industrielle, installations de gaz

Les laitons mis en cause dans la corrosion des conduites en acier galvanisé

S'il est admis depuis longtemps que, dans les installations sanitaires, les conduites en cuivre situées en amont de conduites en acier galvanisé peuvent contribuer à la corrosion de ces dernières, il en va de même pour les éléments de plomberie en laiton.
En savoir plus

CT Pierre et marbre

Mesures de couleur sur matériaux de parachèvement

Un avis sur cinq auquel a été confrontée la division Avis technique l'année dernière concernait l'aspect des matériaux de parachèvement. L'utilisation d'un colorimètre peut être envisagée afin d'évaluer la couleur, élément essentiel de l'aspect, et de mettre fin aux discussions. Les mesures obtenues par cet appareil ne correspondent toutefois pas toujours à la perception visuelle sur place. Cet article en explique les raisons et traite de certains aspects importants relatifs à la mesure des couleurs.
En savoir plus

CT Vitrerie

Cintrage des vitrages isolants

Qu'ils soient doubles ou triples, on dit souvent des vitrages isolants qu'ils sont 'vivants', étant donné qu'ils tendent à se déformer (dans le sens concave ou convexe) sous l'influence des variations de la température et de la pression atmosphérique. Ces déformations entraînent une distorsion des images réfléchies, mais aussi une sollicitation des joints de scellement des espaceurs. Cet article décrit brièvement les causes de ces phénomènes et fait le point sur leur acceptabilité.
En savoir plus

CT Revêtements durs de murs et de sols

Facteurs visibles et non visibles influençant la qualité d'un carrelage

D'après l'expérience des ingénieurs de la division Avis techniques, lors de la réception d'un carrelage, les maîtres d'ouvrage s'intéressent principalement aux caractéristiques techniques visibles tels que la planéité, les désaffleurements entre carreaux, l'aspect et la propreté. L'entrepreneur-carreleur a donc intérêt à respecter les principes de mise en œuvre décrits dans la NIT 237. Cet article examine plus en détail les aspects non visibles qui contribuent également à l'obtention d'un ouvrage de qualité.
En savoir plus

CT Peintures, revêtements souples pour murs et sols

Pose des revêtements de sol textiles par collage

La mise en œuvre des revêtements de sol textiles fera prochainement l'objet d'une nouvelle Note d'information technique. Depuis 2013, nous vous livrons en primeur quelques éléments de celle-ci. Ainsi, un article a été consacré l'année dernière aux colles pour revêtements de sol textiles. Le présent article complète celui-ci en fournissant quelques informations relatives à la technique de pose par collage.
En savoir plus

CT Chauffage et climatisation

Chauffage central à eau chaude : évolution de la normalisation

Les installateurs de chauffage central, les architectes ou encore les bureaux d'étude ont fréquemment recours aux normes belges relatives au chauffage central. La publication régulière de normes européennes et la révision de certaines normes belges par le Bureau de normalisation (NBN) nécessitent toutefois de faire le point, de temps à autre, sur le sujet.
En savoir plus

CT Hygrothermie

Mesurer la valeur U in situ : est-ce fiable ?

La 'méthode du fluxmètre' permet de mesurer in situ le coefficient de transmission thermique (valeur U) des parois du bâtiment. Son utilisation requiert cependant le respect de conditions telles que définies dans la norme ISO 9869-1 récemment mise à jour.
En savoir plus

CT Gestion

Récupérer les frais généraux

Si les entrepreneurs ont bien conscience de l'importance des frais généraux, ils ne savent pas toujours comment les calculer correctement, comment effectuer leur suivi ni comment les répartir. A cet égard, ils peuvent compter sur les collaborateurs de la division Gestion, qui se tiennent à leur disposition pour trouver des réponses adéquates à toutes leurs questions. L'article ci-dessous leur apportera déjà quelques éléments de réponse.
En savoir plus

Cellule Brevets

Classification Y pour les nouvelles technologiques durables

La prise de conscience des dangers inhérents au changement climatique pousse de plus en plus d'entreprises et d'institutions de recherche à développer des technologies visant à réduire nos émissions de CO2. Afin de faciliter l'identification de ces technologies durables dans le nouveau système de classification des brevets, ou Classification coopérative des brevets (CPC), une section Y a été créée spécialement en vue de les regrouper.
En savoir plus