Cure de jouvence pour les STS 38 et 52

Quelque 20 ans après leur parution, les Spécifications techniques STS 38 «Vitrerie» et STS 52 «Menuiseries extérieures» ont subi un sérieux lifting, rendu nécessaire par l'évolution des techniques de fabrication des menuiseries et des vitrages, mais aussi par celle des exigences légales et volontaires.
Ce que l'on peut désormais appeler les 'STS de l'ancienne génération' accusait en effet un immense décalage, notamment par rapport aux documents de référence actuels permettant de déterminer les performances des éléments. Les nouvelles STS ont donc été élaborées non pas dans l'optique d'émettre d'autres exigences, mais bien d'en faire des documents d'application des normes européennes et d'aider le rédacteur de cahiers des charges à choisir son produit et à dimensionner les éléments.

Les performances qui doivent ou peuvent être exprimées selon les conditions du projet sont multiples : sécurité des personnes, comportement au feu, stabilité, confort thermique et acoustique, propriétés anti-effraction, etc.

Informations utiles
CSTC-Contact proposera, dans ses prochaines éditions, une série d'articles sur la résistance des menuiseries aux chocs, le choix du vitrage de sécurité, le calcul des façades et des vitrages, etc., accompagnés chacun d'exemples concrets de choix des performances.

Les STS répartissent ces performances en trois niveaux différents :
  • les exigences réglementaires, imposées par voie légale : celles-ci ne doivent pas nécessairement être précisées dans le cahier des charges pour être d'application
  • les spécifications : performances fixées par les STS en fonction des conditions du projet; référence aux STS version 2004 doit être faite pour que l'exigence soit d'application, mais aucun choix n'est laissé quant à la performance du produit
  • les recommandations : performances dont le choix est orienté par les STS; la référence aux STS version 2004 doit être faite pour que l'exigence soit d'application, mais le choix est laissé quant à la performance du produit.
A noter que les STS 38 feront l'objet d'une procédure de normalisation, souhaitée par les différents acteurs du secteur du verre.





E. Dupont, ing., conseiller principal