Construction industrielle démontable 2004/04.02

La construction industrielle flexible et démontable (IFD) est une manière de concevoir et de bâtir les ouvrages en intégrant tout à la fois les principes de l'industrialisation, de la flexibilité et de la démontabilité. Ce concept ne se limite pas aux ouvrages physiques, mais concerne l'ensemble du processus de construction et son organisation.
Ce concept innovant allie à la fois  :
  1. la construction industrielle, qui vise à accroître l'efficacité du processus de construction par le recours à des technologies répétitives et à des mécanismes standardisés
  2. la construction flexible, qui tente d'adapter le bâtiment aux besoins des utilisateurs, tout en variant les concepts et les systèmes de construction
  3. la construction démontable, qui a pour but de concevoir et de réaliser les jonctions entre les éléments du bâtiment dans une optique de démontabilité, de remploi et de recyclage.
Informations utiles
Ce projet étant exclusivement financé par la Région flamande, les informations s'y rapportant ne sont disponibles qu'en néerlandais
(www.IFDbouwen.be)

La construction IFD vise à optimiser les projets par le biais d'une approche axée sur le processus. Cette démarche réduit les délais et les coûts de construction. Par ailleurs, le concept répond parfaitement aux objectifs du développement durable, en ce sens que le remploi des éléments et le recyclage accru des matériaux et matières premières permettent de réduire la production de déchets de construction et la consommation de matières premières. La flexibilité des bâtiments IFD conduit en outre à accroître leur longévité. Le concept aboutira enfin à optimiser l'exploitation des espaces, à améliorer les conditions de travail et à renforcer la compétitivité des fabricants de produits en béton préfabriqués et des entreprises de constructions industrielles.

Bien qu'elle n'en soit qu'à ses premiers balbutiements, l'application du concept IFD débouchera sans nul doute sur une série d'innovations dans le chef des intervenants à l'acte de bâtir, ce qui devrait permettre de consolider leur position économique.



K. Putzeys, ir.-arch., et J. Van Dessel, ir., laboratoire Développement durable