Informations utiles
Cet article a été réalisé dans le cadre de la Guidance technologique 'Mise en œuvre des bétons spéciaux' subsidiée par le Service public de Wallonie.

Prescrire un béton projeté 2010/03.05

CT Gros ŒuvreDepuis 2005, les bétons projetés peuvent être prescrits suivant les spécifications de la norme NBN EN 14487-1. Dans ce cas, le bon de commande doit spécifier un certain nombre de données décrites ci-après.
La majorité des cahiers des charges spécifient le béton projeté sur la base :
  • d'une teneur minimale en ciment (souvent 350 kg/m³ en cas de projection par voie sèche et 375 kg/m³ en cas de projection par voie humide)
  • de la résistance en compression à 14 et à 28 jours (min. 30 ou 45 N/mm² suivant l'usage)
  • de l'adhérence à 14 et à 28 jours (1,5 ou 2 N/mm² suivant l'usage).
Toutefois, depuis 2005, la norme NBN EN 14487-1 'Béton projeté. Partie 1 : définitions, spécifications et conformité' devrait idéalement servir de référence pour la spécification de ces bétons.

Selon ce document, le bon de commande d'un béton 'à performances spécifiées' doit mentionner - outre la référence à la norme en question - la classe de consistance (A), la classe de résistance à la compression (B), la ou les classes d'environnement (C), la classe de teneur en chlorures (D), la catégorie d'inspection (E), la dimension des granulats (F), la résistance résiduelle ou la capacité d'absorption d'énergie dans le cas d'un béton renforcé de fibres (G) et éventuellement des exigences complémentaires (H).

Ainsi, un béton projeté par voie humide, destiné à la réparation d'un tunnel pourrait être spécifié comme suit : béton projeté S1, C35/45, EE4, Cl 0,40, catégorie d'inspection 3 (tunnel), Dmax 8, exigence complémentaire : l'adhérence minimale de 2 N/mm² à 28 jours.

A. Choisir la classe de consistance (béton gâché avant projection par voie humide)
Classe Affaissement
('slump') [mm]
Classe Etalement
('flow') [mm]
Classe Temps Vébé
[s] (¹)
S1 10 à 40 F1 ≤ 340 V0 ≥ 31
S2 50 à 90 F2 350 à 410 V1 30 à 21
S3 100 à 150 F3 420 à 480 V2 20 à 11
S4 160 à 210 F4 490 à 550 V3 10 à 6
S5 ≥ 220 F5 560 à 620 V4 5 à 3
- - F6 ≥ 630 - -
B. Choisir la classe de résistance à la compression C fck,cyl/fck,cub (²)
C8/10 C12/15 C16/20 C20/25 C25/30 C30/37 C35/45 C40/50
C45/55 C50/60 C55/67 C60/75 C70/85 C80/95 C90/105 C100/115
C. Choisir la ou les classes d’environnement (cf. Les Dossiers du CSTC 2006/2.10)
E0 EI EE1 EE2 EE3 EE4 ES1 ES2 ES3 ES4 EA1 EA2 EA3
D. Choisir la classe de teneur en chlorures
Cl 1,00 Béton non armé (teneur en chlorures ≤ 1,0 %)
Cl 0,40 Béton armé (dont béton armé de fibres d’acier) (teneur en chlorures ≤ 0,4 %)
Cl 0,20 Béton précontraint (teneur en chlorures ≤ 0,2 %)
E. Choisir la catégorie d’inspection
Catégorie d’inspection 1 Les propriétés et la fréquence d’inspection doivent être sélectionnées en fonction du niveau de risque et de la durée de vie théorique de la structure. En l’absence de spécifications normatives, les exigences du cahier des charges sont d’application.
Catégorie d’inspection 2
Catégorie d’inspection 3
F. Choisir la dimension nominale maximale des granulats Dmax (généralement limitée à 12 mm dans le cas du béton projeté)
Choisir Dmax dans cette série : 6     8     10     11     12     14     16     20     22     32     40     45     63
G. Choisir la résistance résiduelle ou la capacité d’absorption d’énergie (béton renforcé de fibres)
Plage de déformation Flèche [mm] Niveau de résistance minimale [MPa]
S1 S2 S3 S4
D1 0,5 à 1 1 2 3 4
D2 0,5 à 2
D3 0,5 à 4
Exemple : la classe D2S2 signifie que la résistance doit être supérieure à 2 MPa pour une flèche comprise entre 0,5 et 2 mm.
Classe d’absorption d’énergie Absorption d’énergie pour une flèche ≤ 25 mm
E500
E700
E1000
500 J
700 J
1000 J
H. Exigences complémentaires (fonction de l’application)
Pour les classes d’environnement E0, EI et EE1, il faut imposer au minimum 300 kg/m³ de ciment. Autres exemples d’exigences : ciment HSR, développement de la résistance au jeune âge pour un soutènement, adhérence en cas de réparation, résistance à la pénétration d’eau, résistance au gel-dégel (avec ou sans sels de déverglaçage).
 
(¹) Pour le béton projeté renforcé de fibres, la consistance doit être déterminée selon la norme NBN EN 12350-3 (essai Vébé).
(²) fck,cyl = résistance caractéristique sur cylindre de 300 mm de hauteur et 150 mm de diamètre (N/mm²).
fck,cub = résistance caractéristique sur cube de 150 mm de côté (N/mm²).


V. Pollet, ir., chef adjoint du département 'Matériaux, technologie et enveloppe', CSTC
J. Piérard, ir., chef adjoint du laboratoire 'Technologie du béton', CSTC