Gros œuvre

Spécification des bétons pour sols industriels 2009/03.03

La NIT 204 publiée en 1997 porte sur les sols industriels intérieurs en béton coulés et parachevés in situ. Pour satisfaire aux exigences de résistance mécanique et de durabilité, la spécification du béton à mettre en œuvre doit être adéquate.
Le chapitre 6 de la NIT 204 traite des performances des bétons pour sols industriels et de leur spécification en faisant référence à la norme NBN B 15-001 de 1992. Or, cette norme a été remplacée par la norme européenne NBN EN 206-1 (2001) et son supplément belge NBN B 15-001 (2004). Le présent article actualise les informations de la NIT 204 sur la base de ces récentes normes.

Dans le cadre de la gestion de la qualité, il est recommandé d'utiliser un béton certifié BENOR ou équivalent. Cette certification garantit la conformité du béton aux normes NBN EN 206-1 et NBN B 15-001, mais ne s'applique pas à la mise en œuvre. L'entrepreneur a donc tout intérêt à mettre sur pied ses propres procédures de qualité pour la mise en œuvre du béton. Des contrôles spécifiques s'imposent, notamment lorsque l'entrepreneur prend l'initiative de modifier la composition du béton à la fourniture, ce qui invalide de ce fait la marque BENOR du béton certifié.

Avec la parution des nouvelles normes, la spécification des bétons a été considérablement modifiée. En outre, les classes d'environnement remplacent les classes d'exposition de la précédente norme NBN B 15-001. Les modifications concernent également la sélection de la classe de résistance. La classe de résistance du béton est spécifiée par le bureau d'études sur la base des hypothèses admises dans le projet. Pour l'exécution des sols industriels, le choix basé sur les sollicitations mécaniques porte généralement sur l'une des trois classes C20/25, C25/30 ou C30/37.

Il est à noter que, dans la nouvelle norme NBN B 15-001 de 2004, il existe un lien entre la classe d'environnement et la classe de résistance minimale. Selon la classe d'environnement, des types de béton de classe de résistance plus élevée peuvent être nécessaires pour assurer la durabilité (résistance chimique, résistance au gel et absence de corrosion des armatures).

Selon la norme NBN EN 206-1 et son supplément national précité, un béton est spécifié d'après ses performances. Il convient donc de préciser, dans l'ordre, les données suivantes :
  • la conformité aux normes NBN EN 206-1 et NBN B 15-001
  • la classe de résistance (C X/Y)
  • le domaine d'utilisation du béton : armé, non armé, précontraint
  • la classe d'environnement (EI, EE1 à EE4 et ES1 à ES2); en cas de contact avec un environnement chimiquement agressif, il y a lieu de spécifier en plus une des classes d'environnement EA1, EA2 ou EA3
  • la classe de consistance : S1 à S5 ou F1 à F6
  • le calibre nominal du plus gros granulat (Dmax en mm)
  • des exigences complémentaires éventuelles (type de ciment, absorption d'eau par immersion, teneur en fines, etc.).
Le tableau 1 présente les spécifications pour un béton taloché mécaniquement avec une couche de saupoudrage.

Tableau 1 Spécifications pour un béton taloché mécaniquement avec couche de saupoudrage.
Finition de la dernière couche de béton frais Classe de sollici-
tation
Usage Spécifications des bétons pour sols industriels
(bétons conformes aux normes NBN EN 206-1 et NBN B 15-001)
Classe de résis-
tance
Do-
maine d'utili-
sation
Classe d'envi-
ronne-
ment
Classe de consis-
tance
Dmax (1) Exigences complémentaires
Talochage mécani-
que avec couche de saupou-
drage
I Intérieur sans eau C20/25 (3) C25/30 GB EI F4/S4 20 (concassé) ou 32 (graviers) Granulométrie et teneur en fines (1)
Parking C35/45 (2) (5) EE4 (5) Granulométrie et teneur en fines (1)
WAI(0,45) (5)
Autres (4)
II/III Intérieur sans eau C25/30 C30/37 EI Granulométrie et teneur en fines (1)
Parking C35/45 (2) (5) EE4 (5) Granulométrie et teneur en fines (1)
WAI(0,45) (5)
Autres (4)
(1) Il convient de vérifier le respect des règles énoncées dans la version intégrale de cet article.
(2) Cette classe de résistance est liée à l'environnement, plus précisément à la présence de sels de déneigement.
(3) Uniquement pour la classe d'usure Ia.
(4) Ciment LA en présence d'eau et ciment HSR en présence de sulfates.
(5) En cas de passage très occasionnel de voitures avec sels de déneigement, une classe de résistance C30/37 et une classe d'environnement EE2 suffisent. La classe WAI(0,45) n'est plus d'application.
Informations utiles
Cet article a été rédigé dans le cadre de l'Antenne Normes 'Bétons, mortier et granulats', subsidiée par le SPF Economie'.


Article complet


V. Pollet, ir., et E. Noirfalisse, ir., département 'Matériaux, technologie et enveloppe', CSTC
J.-F. Denoel, ir., et Cl. Ployaert, ir., Febelcem