Innovation, créativité et différentiation
Des réponses à la crise 2009/02.16

Après avoir connu une haute conjoncture ces dernières années, l'économie mondiale a commencé à ralentir fortement dans le courant de l'année 2008. De nombreux indicateurs révèlent une détérioration de la situation économique pour la construction.
Dans ce contexte de crise où la concurrence va être avivée, l'entrepreneur doit réagir. Il est essentiel qu'il innove et mette tout en œuvre pour réduire ses coûts. Voici quelques pistes basées sur une utilisation plus performante des technologies de l'information et de la communication.

Logiciels de gestion intégrée

Avant toute chose, l'entrepreneur doit veiller à une meilleure intégration des données afin de limiter les doubles encodages. Les logiciels intégrés de gestion favorisant la maîtrise des processus permettent d'éviter l'utilisation de plusieurs modules informatiques qui structurent l'information de manière différente et, par conséquent, ne facilitent pas l'échange des données ni les mises à jour indispensables au bon suivi d'un dossier.

Un plus grand recours à la gestion électronique des documents offre des avantages en matière de classement, de stockage et de diffusion des documents. Il existe des solutions performantes adaptées tant pour l'usage interne de l'entreprise que pour la gestion des informations entre les partenaires d'un projet. Citons, à titre d'exemple, les portails de projets qui permettent d'améliorer l'échange, l'organisation et le traitement de l'information entre le client, l'architecte, le bureau d'études, les entreprises, etc.

Technologies mobiles

Un usage accru des nouvelles technologies du type Internet mobile, GPRS ou GPS peut s'avérer judicieux pour faciliter la collecte et le transfert de données entre le chantier et l'entreprise, 'géolocaliser' le matériel roulant, etc. Des applications réussies de ces techniques dans les grandes entreprises, mais également dans quelques PME mettent en évidence les avantages suivants :

  • meilleure planification des ressources et meilleure communication des ordres de travail
  • contrôle des présences, collecte des temps de prestation et des activités
  • localisation des véhicules et contrôle des trajets domicile - entrepôt - chantier
  • optimisation des kilomètres effectués pour atteindre un chantier (plus de détours)
  • contrôle de l'utilisation professionnelle des véhicules (en dehors des heures)
  • protection contre le vol (véhicules, engins, ...)
  • gain de temps et d'argent en appels téléphoniques
  • rapports complets, détaillés et automatisés
  • calcul de la rentabilité des chantiers.

D. Pirlot, m.s.c.f., chef de division, département 'Communication et Gestion'