Nouvelles normes européennes : implications pour la NIT 228 2009/02.09

Trois ans après sa parution, la Note d'information technique 228 'Pierre naturelle', première NIT à être publiée sous forme de base de données, doit être adaptée aux prescriptions des nouvelles normes européennes, notamment en ce qui concerne l'évaluation de la résistance au gel. Une vingtaine de fiches techniques sont en préparation et viendront bientôt compléter la collection existante.
La NIT 228 'Pierre naturelle' a été élaborée très rapidement après l'arrivée massive des normes européennes. Parue en juin 2006, elle était la première NIT éditée sous forme de base de données, ce qui permettait une actualisation aisée.

Les recommandations établies sur la base des normes européennes en fonction de la destination de la pierre constituent depuis lors la référence en la matière, comme le prouve le grand nombre de consultations (près de 65.000 en 2008).

Cette Note doit aujourd'hui être adaptée pour rester en symbiose avec les normes européennes actuelles.

1. Evolution de la normalisation européenne

Les actions de recherche menées depuis quatre années au CSTC en vue d'évaluer l'aptitude à l'emploi des pierres visent notamment à développer des spécifications propres à notre climat et à nos habitudes constructives.

Ces projets ont permis de peser sur une série de décisions prises, en 2008, dans les commissions de normalisation européenne. La révision de la norme EN 12371 consacrée à la résistance au gel a été coordonnée par le CSTC, qui a, de ce fait, pu faire valoir le point de vue belge en la matière.

Spécifications relatives à la résistance au gel en fonction de l'application.
USAGES EXTÉRIEURS MÉTHODE
Méthode belge
NBN B 27-009
(mm Hg) (1)
Méthode européenne
NBN EN 12371
(nombre de cycles) (2)
Eléments de pavage et de revêtement de sol 650 140
Eléments en contact avec le sol 650 140
Eléments en élévation non verticale ou éléments en saillie sur le plan de la façade 600 84
Eléments de maçonnerie massive 500 70
Eléments de revêtement mince de façade ventilée 400 12
(1) La pierre testée doit satisfaire à l'essai après une imprégnation d'eau sous la dépression indiquée.
(2) La pierre testée doit satisfaire au nombre de cycles indiqué. Vu le peu d'expérience acquise avec la méthode européenne (essai d'identification), ce nombre doit être considéré comme indicatif et peut être sujet à modification.

Entrée en application en 2001, la norme NBN EN 12371 a introduit une nouvelle méthode de détermination de la gélivité et, très vite, il a fallu développer de nouveaux critères basés sur cette méthode; ceux-ci ont été présentés dans la NIT 228.

Selon la méthode utilisée et l'application envisagée, il est recommandé que la pierre satisfasse aux critères spécifiés dans le tableau ci-dessus, extrait de la NIT 228. En ce qui concerne la méthode européenne, ce tableau fait uniquement référence à l'essai d'identification, l'essai technologique paraissant inadapté à la plupart des applications de la pierre dans le bâtiment.

Les modifications apportées dans le projet de révision de la norme visent surtout à satisfaire au mieux la demande du secteur qui souhaite une diminution du coût et de la durée des essais. Ceci se traduira par une réduction du nombre maximum de cycles et des mesures intermédiaires.

En outre, des changements mineurs et ponctuels ont été apportés afin de répondre davantage à la réalité du comportement des pierres. Cependant, même si la méthode change, le CSTC veille à ce que les modifications n'affectent en rien les critères d'application développés dans la NIT 228.

D'autres sujets d'importance pour le secteur, comme l'évaluation de la résistance aux taches ou la problématique du cintrage des revêtements de façade, ont également pu bénéficier des connaissances acquises au cours des recherches.

C'est ainsi qu'a été supprimée la norme NBN EN 13919 qui avait pour but de tester la résistance des pierres naturelles à une exposition prolongée en atmosphère polluée. L'expérience des laboratoires a en effet montré que cet essai donnait des résultats peu fiables. Aucun critère n'avait d'ailleurs été défini à ce sujet dans la NIT 228.

Le comportement des pierres exposées aux agents climatiques sera dorénavant évalué à partir d'une méthode basée sur des cycles thermiques. Déclinée en deux versions différentes, cette méthode permettra de tester, d'une part, la sensibilité à l'oxydation et, d'autre part, la résistance mécanique aux variations hygrothermiques (dont le cintrage).

2. Nouvelles fiches techniques

Une vingtaine de fiches techniques sont en préparation et viendront compléter les 50 premières déjà mises en ligne. L'ensemble couvrira ainsi un large éventail des pierres les plus utilisées actuellement dans le secteur du bâtiment en Belgique.

Une nouvelle version de la NIT 228 verra le jour fin 2009. Celle-ci sera indexée et datée afin d'éviter toute confusion dans l'utilisation du document.



D. Nicaise, dr. sc., chef du laboratoire 'Minéralogie et Microstructure'
F. de Barquin, ir., chef du département 'Matériaux, Technologie et Enveloppe'