Tolérances relatives aux enduits intérieurs 2008/03.12

Tolérances relatives aux enduits intérieursAlors que les NIT 199 et 201 sont reconnues en Belgique comme documents de référence, la norme européenne NBN EN 13914-2, qui traite de la conception, de la préparation et de la mise en œuvre des enduits intérieurs, est aujourd'hui publiée et entre en vigueur dans notre pays. Cet article dresse un comparatif entre les exigences et recommandations formulées par la norme et celles figurant dans la NIT 199 en matière de tolérances des enduits intérieurs.

Degrés de finition de l'enduit

La norme NBN EN 13914-2 s'applique à divers enduits (à base de gypse, de chaux, de ciment, de polymères, ...) et recommande plusieurs niveaux standard de finition lisse (cf. tableau 1). Elle précise que le niveau 1 est d'application à défaut d'information contraire et qu'une finition spéciale de l'enduit doit être clairement décrite par le concepteur. Rappelons également que la répartition des tâches entre le plafonneur et le peintre n'est pas toujours aisée. Il incombe au donneur d'ordre de définir clairement les opérations qui devront être prises en charge par les différents intervenants, en se référant notamment aux degrés d'exécution des travaux de peinturage renseignés dans la NIT 159.

Dans la NIT 199, le degré de finition des enduits intérieurs normaux lissés est basé sur le nombre d'irrégularités par 4 m² de surface. Ainsi, quatre irrégularités sont permises pour le degré de finition normal et deux le sont pour le degré de finition spécial. Ces irrégularités peuvent consister en zones locales de 0,5 dm² maximum irrégulièrement polies, en coups de plâtresse ou en la présence de grains de sable. Qu'il s'agisse d'un degré de finition normal ou spécial, on ne tolère que deux ondulations par longueur de 2 m. A défaut d'exigence quantitative dans la norme NBN EN 13914-2 relative à chacun des niveaux de finition, nous pensons pouvoir les corréler aux critères recommandés dans la NIT selon le tableau 1.

Tableau 1 Niveaux standard de finition lisse selon la norme européenne NBN EN 13914-2 et degrés de finition selon la NIT 199.
Niveaux standard de finition lisse
(NBN EN 13914-2)
Degrés de finition
(NIT 199)
Niveau 1 Pour usage dans des zones où la finition de surface n'est pas critique Enduit non lissé (surface dressée destinée à être carrelée, p. ex.)
Niveau 2 Pour recevoir un revêtement avec textures (papier, peinture, …) Degré de finition normal
Niveau 3 Pour recevoir une peinture mate ou un revêtement lisse Degré de finition normal / Degré de finition spécial (en fonction des travaux de préparation prévus par le peintre)
Niveau 4 Pour recevoir une peinture semi-brillante et/ou sous un éclairage rasant (*) Degré de finition spécial et enduisage par le peintre
(*) Une peinture brillante peut nécessiter des exigences supplémentaires.

Planéité

Le tableau 2 précise les recommandations de la norme NBN EN 13914-2 concernant des classes de planéité en comparaison de celles de la NIT 199.

Les exigences de planéité des classes 3 et 4 de la norme NBN EN 13914-2 correspondent respectivement aux exigences des degrés 'normal' et 'spécial' de la NIT 199. Celle-ci prévoit, en outre, un contrôle supplémentaire au moyen d'une latte de 20 cm de longueur.

Tableau 2 Classification de la planéité de l'enduit selon la norme européenne NBN EN 13914-2 et la NIT 199.
NBN EN 13914-2
NIT 199 (¹)
Classe
Planéité exigée du support (¹) (sous la latte de 2 m)
Planéité exigée de l'enduit (sous la latte de 2 m)
Planéité exigée de l'enduit (sous la latte de 0,2 m)
Degré de finition
0
-
-
-
-
1
15 mm/2 m
10 mm/2 m
-
-
2
12 mm/2 m
7 mm/2 m
-
-
3
10 mm/2 m
5 mm/2 m
2 mm/0,2 m
Normal
4 (²)
5 mm/2 m
3 mm/2 m
1,5 mm/0,2 m
Spécial
5 (²)
2 mm/2 m
2 mm/2 m
-
-
(¹) Selon la NIT 199, un écart de 4 mm/m (8 mm/2 m, ce qui est plus sévère que 10 mm/2 m pour la classe 3 de la norme) est acceptable sur le support, tandis que la déviation maximale pour la surface complète est limitée à 20 mm.
(²) Seulement approprié aux systèmes d'enduit d'épaisseur inférieure ou égale à 6 mm, selon la norme.

Conclusions

Informations utiles
Cet article a été rédigé dans le cadre de l'Antenne Normes 'Bétons, mortiers et granulats' (www.normes.be)
Les tolérances et le degré de finition de l'enduit dépendent de son épaisseur, des tolérances sur le support, du revêtement final décoratif et de l'éclairage envisagés. La norme mentionne l'impossibilité de parvenir à une surface totalement lisse. Les imperfections mineures, mises en évidence par un éclairage intense ou rasant lorsque des peintures brillantes ou semi-brillantes sont utilisées, devront être acceptées, précise-t-elle.

De manière générale, le respect des recommandations de la NIT 199 permet de satisfaire aux exigences de la norme.


Article complet


Y. Grégoire, ir.-arch., chef de division adjoint, division 'Matériaux', CSTC