Drainage d'un mur creux au droit d'un seuil

La nécessité de la présence d'une membrane d'étanchéité sous les seuils de portes et porte-fenêtres est souvent remise en cause dans le cas d'éléments étanches à la pluie (tels que la pierre bleue, par exemple). Une telle étanchéité se révèle cependant indispensable si l'on veut éviter les infiltrations en raison du contournement du raccord entre le seuil et la maçonnerie de parement.

1. Introduction

Infofiche n° 7 'Infiltrations d'eau au pied des murs creux' explicite les différentes fonctions de la membrane de drainage d'un mur creux et insiste entre autres sur l'intérêt de sa continuité. Dans la pratique, on constate toutefois qu'il n'est pas rare que cette membrane de drainage soit interrompue au droit des seuils de portes, de porte-fenêtres ou de châssis fixes prolongés jusqu'au sol.

Le présent article a donc pour objectif de clarifier la manière dont le raccord entre la membrane de drainage de la coulisse et le seuil doit être réalisé, de sorte que la continuité de cette dernière puisse également être garantie à cet endroit.

2. Intérêt de la barrière d'étanchéité sous le seuil

Si le seuil est mis en œuvre sans être encastré dans la maçonnerie, la continuité de la membrane de drainage doit être assurée afin d'éviter des infiltrations au droit du raccord entre le seuil et la maçonnerie.

Dans la pratique, la solution consistant à encastrer le seuil d'au moins 50 mm dans la maçonnerie de parement est néanmoins toujours recommandée, voire obligatoire en cas de volets roulants.

Dans de tels cas, lorsque la membrane de drainage est discontinue et relevée dans le dernier joint vertical précédant la baie, l'étanchéité à la pluie de la construction n'est pas complètement assurée, étant donné qu'une partie de la façade n'est pas drainée (zone située au-dessus des extrémités encastrées du seuil).

L'eau qui s'écoule à l'arrière du parement de cette partie non drainée n'est en effet pas recueillie au droit du seuil et peut s'écouler vers l'intérieur. Bien que cette surface de la maçonnerie soit plutôt réduite (une membrane de drainage doit en effet aussi être posée au-dessus de l'ouverture de baie), la quantité d'eau s'écoulant à cet endroit peut suffire à occasionner des taches d'humidité dans les finitions intérieures des façades fortement exposées aux pluies et dotées d'une maçonnerie peu capillaire.

Afin
Remarque
Dans le cas de constructions sur terre-plein confrontées à des infiltrations latérales en raison du niveau du remblai, la présence d'une étanchéité sous le seuil n'apporte pas une garantie suffisante étant donné que l'eau de surface peut s'infiltrer sous cette membrane.
d'éviter de tels problèmes, il importe par conséquent de veiller à ce que la continuité de la membrane de drainage du mur creux soit également garantie sous le seuil.

Il est ainsi aussi possible de prévenir tout risque d'infiltration via les joints situés entre les divers éléments constituant le seuil.

3. Garantie de la continuité

Abordons maintenant de manière plus détaillée les différentes façons de garantir la continuité du drainage au droit d'un seuil. Il y a lieu de distinguer deux situations différentes :
  • la membrane de drainage se situe à la même hauteur (ou plus bas) que la face inférieure du seuil
  • la membrane de drainage se situe plus haut que la face inférieure du seuil.

3.1 Membrane de drainage à la même hauteur (ou située plus bas) que la face inférieure du seuil

Les divers niveaux devraient idéalement être adaptés les uns aux autres depuis la phase de conception, de sorte que la membrane de drainage puisse se prolonger de manière continue au droit du seuil (voir figure 1). Il importe de veiller à ce que cette membrane ne soit pas endommagée avant ou durant la mise en œuvre du seuil.

Fig. 1 Membrane de drainage d’un mur creux dont le niveau correspond à celui du seuil.
Fig. 1 Membrane de drainage d'un mur creux dont le niveau correspond à celui du seuil.
Dans le cas de travaux de rénovation ou de réparation, on peut se voir contraint d'apposer une membrane d'étanchéité supplémentaire sous le seuil (si celle-ci n'est pas présente ou lorsque cette membrane est défectueuse). Si l'on désire alors préserver la continuité, il convient de relever cette étanchéité contre la membrane de drainage du mur creux (voir figure 2).

Fig. 2 Membrane de drainage d’un mur creux repliée contre l’étanchéité (lors de travaux de rénovation ou de réparation).
Fig. 2 Membrane de drainage d'un mur creux repliée contre l'étanchéité (lors de travaux de rénovation ou de réparation).

3.2 Membrane de drainage plus haute que la face inférieure du seuil

Dans la pratique, la membrane de drainage est bien souvent située plus haut que la face inférieure du seuil étant donné que l'on souhaite obtenir une hauteur de marche aussi faible que possible. Cette membrane doit être repliée dans le dernier joint vertical de la maçonnerie de parement précédant la baie.

Dans de tels cas, on est obligé de poser une membrane sous le seuil. Afin de garantir une certaine continuité, il faut faire en sorte que les membranes se chevauchent. Celle située sous le seuil devra en d'autres termes être prolongée suffisamment loin dans la maçonnerie de parement de part et d'autre de la baie et relevée latéralement (voir figure 3).

Fig. 3 Membrane de drainage d’un mur creux repliée dans le dernier joint vertical de la maçonnerie de parement.
Fig. 3 Membrane de drainage d'un mur creux repliée dans le dernier joint vertical de la maçonnerie de parement.
Dans le cas d'un raccord avec une toiture plate, il importe de veiller à ne pas entraver le drainage de l'eau récoltée sur la membrane située sous le seuil (en interrompant le relevé de l'étanchéité à ces endroits). Dans certains cas, la membrane de drainage située sous le seuil doit pouvoir être soudée ou collée au relevé de l'étanchéité afin de garantir la hauteur requise de 150 mm (matériaux compatibles).

E. Mahieu, ing., conseiller, division 'Avis techniques', CSTC