Fig. 1 Double façade compartimentée par étage, ventilée mécaniquement avec de l'air intérieur.
Fig. 2 Double façade de type multi-étages, ventilée naturellement avec de l'air extérieur.

Les doubles façades ventilées 2004/01.01

De plus en plus de bâtiments sonté quipés de doubles façades ventilées.

Ces façades sont composées de deux parois, le plus souvent essentiellement vitrées, séparées par une cavité ventilée.
La cavité présente une largeur pouvant aller d'une dizaine de centimètres à plus d'un mètre et intègre en général une protection solaire motorisée.

DE NOMBREUX CONCEPTS

Il existe de nombreux concepts de façade de ce type.
La cavité peut être ventilée de manière naturelle ou mécanique, avec de l'air intérieur ou de l'air extérieur.
En cas de ventilation mécanique, l'air passant dans la cavité est extrait par le système de ventilation du bâtiment.
En cas de ventilation naturelle, l'air est en général rejeté à l'extérieur; ce type particulier de façade permet le plus souvent une ventilation naturelle des immeubles de bureaux.

DES CARACTÉRISTIQUES INTÉRESSANTES

Les doubles façades ventilées présentent de nombreuses caractéristiques intéressantes.

D'un point de vue esthétique et architectural, elles permettent de réaliser des surfaces fortement, voire totalement vitrées, tout en garantissant un confort (acoustique, thermique, visuel) intérieur élevé.

Sur le plan acoustique, les doubles façades présentent généralement des niveaux de performances non réalisables avec des façades simples traditionnelles.

Quant aux caractéristiques thermiques, elles dépendent fort du concept appliqué.
En général, les doubles façades garantissent un confort é levé des occupants en hiver.
En été, elles permettent la plupart du temps un contrôle des gains solaires suffisant que pour être combinées avec des systèmes de refroidissement tels que plafonds froids ou poutres froides.

Informations utiles
Lien utile
Site Internet : www.bbri.be/activefacades

Du point de vue du confort visuel, l'intégration de la protection solaire dans la cavité permet en principe de l'utiliser en toutes circonstances.
Pour autant que le système de contrôle de la protection solaire soit adapté, ce concept offre une bonne maîtrise des gains solaires et permet d'éviter d'éventuels problèmes d'éblouissement des occupants.


Xavier Loncour, ir., chef de projet
division Physique du bâtiment et Climat intérieur, CSTC