Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


OPTIDUBO

Développement et optimisation de toitures et parois à base de bois innovantes et durables dans le temps
Projet
Avec le soutien de:

Service public de Wallonie Z DG06


En collaboration avec:

CTIB ULG


Date début: 01.10.2013
Date fin: 28.02.2016

Responsable :
Stéphane Charron

Contact:
CSTC
Avenue P. Holoffe 21
B-1342 LIMELETTE
tel. : +32 (0)2 6557711
research@bbri.be

Description

La durabilité de certains systèmes constructifs en bois pose parfois question, ouvrant la porte à des réticences ou à priori négatifs. Cette garantie de durabilité dans le temps est primordiale tant du point de vue des désagréments que des coûts qui pourraient être générés pour les occupants ou pour les professionnels de la construction. Le projet vise à optimiser la composition et les conditions de mise en œuvre et d’utilisation de deux systèmes constructifs innovants (les « toitures compactes » et les « parois perspirantes ») en vue d’en garantir leurs performances initiales et leur durabilité biologique dans le temps.

Résultats et Publications

La recherche s’est focalisée sur 2 aspects :

- L’élaboration d’une méthode d’essai permettant de déterminer la résistance des isolants naturels aux agents biologiques (champignons et insectes), tant sur des éprouvettes de laboratoire que des maquettes en semi-grandeur.

- La réalisation des deux maisons d’essai (respectivement classe de climat intérieur 2 et 3 - voir CSTC Infofiche n°11) en vue d’évaluer, à long terme et sous conditions extérieures, le comportement hygrothermique de différentes compositions de façades et toitures en bois. Cette évaluation en conditions réelles permettra en parallèle l’optimisation de logiciels de simulation hygrothermiques. Dans cette même optique, l’évaluation en laboratoire des caractéristiques intrinsèques des différents matériaux mis en œuvre dans les maisons d’essais sur base d’essais normalisés est en cours.

OPTIDUBO - Etat d'avancement du projet
Evaluation des performances hygrothermiques des constructions en bois

Retour