Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


P-RENEWAL

Rénovation énergétique du bâti wallon d’avant-guerre à valeur patrimoniale
Projet
Avec le soutien de:

DG04


En collaboration avec:

CCW UCL


Date début: 01.04.2017
Date fin: 31.03.2021

Responsable :
Samuel Dubois

Contact:
CSTC
Rue du Lombard 42
B-1000 Bruxelles
tél. : +32 (0)2 5026690
research@bbri.be

Description

Le patrimoine bâti représente d’une part le témoin de notre passé, de notre histoire et de nos traditions constructives et d’autre part, une valeur ajoutée pour nos villes et nos campagnes puisqu’il participe de manière significative à la qualité et au charme de notre environnement bâti. En plus de l’intérêt social et culturel de ces bâtiments, on ne peut négliger l’intérêt économique qui en découle. L’attractivité commerciale et culturelle d’un lieu est clairement influencée par la qualité et la richesse patrimoniale de ses bâtiments et de ses espaces publics/collectifs.

Les bâtiments anciens ont toutefois des caractéristiques propres qui font que la mutation énergétique se présente comme un réel défi mais aussi comme une opportunité unique. En effet, d’une part, ces bâtiments sont caractérisés par une forte inertie thermique et un comportement thermique souvent singulier et d’autre part, les matériaux et assemblages utilisés sont également spécifiques et la compréhension de leur comportement est à ce jour, souvent incomplète.

L’objectif général de la recherche est de répondre à la demande du secteur de la rénovation du bâti ancien à caractère patrimonial en développant un outil méthodologique de rénovation énergétique et durable adapté au bâti wallon ancien à caractère patrimonial et plus spécifiquement celui construit avant 1914.

La recherche étudiera le patrimoine bâti ancien à caractère patrimonial, à savoir : les biens classés et repris à l’inventaire, ainsi que le patrimoine bâti ancien qui, n’entre pas dans ces deux catégories, mais présente une identité architecturale, esthétique et paysagère. Le projet de recherche privilégiera davantage le patrimoine domestique (au sens large) car celui-ci touche directement le citoyen et les ménages wallons.

Sur base d’analyses approfondies de typologies constructives et spatiales de bâtiments et de cas d’étude représentatifs du bâti wallon ancien à caractère patrimonial, l’outil méthodologique proposera d’une part, une réflexion globale et holistique sur la rénovation énergétique et durable en se basant sur la définition de critères patrimoniaux, énergétiques et environnementaux. D’autre part, il identifiera et étudiera pour chacune des typologies, des stratégies d’interventions (architecturales, matérielles ou techniques) appropriées/adaptées aux spécificités des différents types et sous-types traités, de manière à augmenter le confort intérieur et la performance énergétique des bâtiments et à réduire l’impact environnemental global, en intégrant le souci de préservation de la valeur patrimoniale et en éliminant tout risque de créer ou d’accentuer une ou plusieurs pathologies.

L’outil méthodologique abordera donc la rénovation du bâti ancien à caractère patrimonial suivant une approche globale et multicritères ainsi qu’une approche « bottom-up ». Il sera élaboré en concertation avec les acteurs du secteur de la rénovation par la mise en place d’un « User Group » et prendra la forme d’une interface WEB et sera destiné aux différents acteurs œuvrant à la rénovation du bâti ancien à caractère patrimonial.

Objectifs

Le public visé par le projet est l’ensemble des acteurs professionnels du secteur de la rénovation du bâti ancien à valeur patrimoniale, principalement les experts en patrimoine, les artisans spécialisés en patrimoine, les architectes et les entreprises de construction. Ce secteur représente un grand nombre d’emplois en Wallonie.

• Secteur construction
Les résultats de la RECHERCHE, notamment les techniques testées et leur influence sur le confort intérieur et la performance énergétique, alimenteront des séminaires et des formations pour professionnels du secteur, sur la rénovation énergétique poussée et intégrée des bâtiments classés et d’intérêt patrimonial. Ils permettront ainsi le développement de nouveaux métiers et/ou compétences en Wallonie, toujours dans la lignée d’initiatives comme l’Alliance Patrimoine-Emploi. Ces nouveaux métiers et/ou compétences pourront également s’exporter vers d’autres régions voisines.

• Pouvoir publics
La RECHERCHE s’alignera sur la politique suivie par l’administration wallonne en matière de rénovation des bâtiments et plus spécifiquement des axes suivants : définir une stratégie de rénovation à long terme, identifier les approches de rénovation qui soient reproductibles financièrement et stimuler des rénovations lourdes (y compris par étapes) lorsque celle-ci est compatible avec les contraintes patrimoniales. A cet égard, l’outil développé peut être vu comme une aide ou un support à la mise au point de réglementations énergétiques adaptées au patrimoine bâti ancien et/ou à la manière d’envisager la performance énergétique et l’amélioration du confort intérieur dans les bâtiments classés ou des bâtiments sur liste d’inventaire. Les résultats du projet permettront d’une part de mieux orienter les objectifs à atteindre lors de la rénovation de ce type de bâtiment et d’autre part, de mieux cerner les points importants d’attention. Ils pourront également alimenter les réflexions des communes, propriétaires d’un stock bâti important et généralement ancien et /ou à caractère patrimonial, lors de la rénovation de ce stock bâti et les aider à atteindre les objectifs énergétiques de manière responsable.

Retour