DELTA-T

Dispositif d’auto?alimentation électrique d’installations thermiques par effet thermoélectrique
Projet
Avec le soutien de:

InnovIRIS


En collaboration avec:

ISIB UCL


Date début: 16.12.2016
Date fin: 15.12.2019

Responsables :
Christophe Delmotte , Xavier Kuborn

Contact:
CSTC
Rue du Lombard 42
B-1000 Bruxelles
tél. : +32 (0)2 5026690
research@bbri.be

Description

Le projet Delta-T a pour objet d’étude les installations de production d’eau chaude dans le secteur tertiaire et le résidentiel à forte concentration (immeubles d’appartements), et plus particulièrement le développement de dispositifs auto?alimentés par effet thermoélectrique.

Objectifs

Le premier besoin auquel le présent projet souhaite apporter une réponse est donc en lien avec la performance énergétique des bâtiments, principalement du secteur tertiaire, ou résidentiel à forte concentration, très présents en Région Bruxelloise. Le second besoin traité dans ce projet est en lien direct avec la question du confort thermique et donc du monitoring et de la régulation, en particulier de grands bâtiments. Les concepts relatifs à la domotique ou à l’internet des objets autorisent aujourd’hui une gestion plus rigoureuse et adaptée d’environnements complexes et multiples. le troisième besoin qui sera abordé dans ce projet est la question de la réduction des coûts d’exploitation et de maintenance.

Résultats et Publications

Delta-T se propose donc de concevoir, réaliser et tester des dispositifs qui utilisent la chaleur d’une installation d’eau chaude pour fournir l’alimentation électrique d’actionneurs et de capteurs régulant cette installation et les rendre ainsi autonomes. Ces dispositifs se baseront sur l’effet thermoélectrique.

Deux réalisations concrètes sont envisagées, celles?ci se différenciant par l’environnement dans lequel elles opéreront et donc leurs caractéristiques, leurs performances et leurs finalités. Le premier dispositif consistera en un module thermoélectrique à disposer sur l’échangeur dans le corps de chauffe d’une chaudière afin d’alimenter le circulateur de la boucle d’eau chaude. Le second dispositif consistera en un module thermoélectrique à disposer autour de la tuyauterie du circuit d’eau chaude afin d’alimenter un capteur et ses dispositifs de communication ou d’action.

Retour