Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


HETREFORT

Développer des éléments préfabriqués de petites et moyennes dimensions pour construction bois composés de panneaux contrecollés CLT (Cross-Laminated Timber) en Hêtre muni d'une couche extérieure isolante et d'une couche intérieure en argyle
Projet
Avec le soutien de:

Service public de Wallonie


En collaboration avec:

SCIDUS


Date début: 01.01.2017
Date fin: 31.12.2018

Responsable :
Benoit Michaux

Contact:
CSTC
Avenue P. Holoffe 21
B-1342 LIMELETTE
tel. : +32 (0)2 6557711
research@bbri.be

Description

Ce projet cible le développement de construction à module de petites et moyennes dimensions, Ces modules sont composés d’une âme en CLT (hêtre), d’une couche intérieure en argile et d’une couche extérieure isolante. Ces modules permettront la construction de parois permettant d’atteindre les performances élevées tant mécaniques, thermiques, hygrothermiques, d’étanchéité, acoustiques, de résistance au feu,… Les méthodes de productions et de mise en œuvre seront optimisées.

Objectifs

Ce projet se base sur les objectifs spécifiques suivants :
- Développer le système de CLT (panneaux contre-collé CLT Cross-Laminated Timber) composé de hêtre. Les éléments de CLT sont actuellement réalisés en résineux provenant pour la plupart de pays européens hors Benelux. L’idée de ce projet est de valoriser la production de hêtre (essence dont la valorisation est actuellement faible). Produire du CLT avec du hêtre nécessite de développer les technique de collage et de tri des lames de bois composant les éléments de CLT.
- Développer des modules mixtes : Les modules développés dans le cadre de cette recherche permettront de prévoir une isolation thermique sur la face extérieure de la partie portante en CLT et une inertie thermo-hydrique du côté intérieure. Cette inertie sera composée d’une couche d’environ 5 à 10 cm en argile ou assimilé. Les modules devront permettre une cohésion importante pour répondre aux exigences fonctionnelles et de manutention.
- Développer des parois aux performances élevées : Ce système constructif développé devra permettre d’atteindre les performances thermiques, hygrothermique, acoustique, mécaniques structurelles, fonctionnelles (résistance aux chocs, charges excentrées,…), d’étanchéité (air, vapeur, eau) et de résistance au feu
- Les modules permettront le support de finition : (support d’enduit intérieur, connexion avec parement extérieur,…)
- La manutention et le transport seront optimisés

Résultats et Publications

Le projet sera mis en œuvre en 16 tâches réparties en 4 phases:

Phase 1 : le développement du CLT et des modules est ciblé (T 1 à 3).
• Tâche 1, Scidus optimisera l’usinage et le séchage du hêtre.
• La tâche 2 identifiera les solutions technologiques et développera les procédés de fabrication du CLT
• La tâche 3 ciblera les caractéristiques des matériaux et les performances de collage entre les lamelles de hêtre. Les assemblages entre CLT et argile et entre le CLT et isolant seront optimisés, ainsi que la durabilité.

Phase 2 : les connections entre les éléments modulaires seront développées afin d’obtenir de hautes performances (T 4 à 9).
• Tâche 4, les techniques d’assemblage entre les éléments modulaires seront optimisées en lien avec les T 5 à 9.
• Tâche 5 : les performances primordiales de perméabilité à l’air et à la vapeur d’eau
• Les performances mécaniques seront étudiées en tâche 6
• Tâche 7 : les performances hygrothermiques seront étudiées.
• Les performances acoustiques en tâche 8.
• Le comportement au feu (tant d’un point de vue de la réaction au feu que de la résistance au feu) sera optimisé durant la tâche 9.

Phase 3, les détails constructifs seront étudiés (T 10 à 12).
• Durant la tâche 10, les détails constructifs seront développés en termes de production et de mise en œuvre
• Tâche 11 : étude des performances essentielles sur les détails constructifs.
• L’influence des affaiblissements et des traversées de parois (conduites, câbles, …) sur les performances acoustiques et de résistance au feu sera étudiée en tâche 12.

Phase 4 : les problématiques de logistiques et de mise en œuvre sur chantier (T 13 à 16)
• Les techniques de transports et de manutention seront étudiées en tâche 13.
• L’accrochage des finitions feront l’objet d’une vérification en tâche 14.
• Des règles de mise en œuvre des éléments préfabriqués seront élaborées (tâche 15)
• La tâche 16 abordera l’impact environnemental (analyse de cycle de vie (ACV)) et des coûts (LCC) des éléments de construction.

Retour