Les solutions en bois proposées actuellement aux concepteurs et menuisiers-placeurs sont peu nombreuses, pas optimisées et pas prévues initialement pour ces applications.

Outre ces exigences particulières de résistance au feu ou d'étanchéité au feu, les éléments menuisés en façade doivent répondre aux performances essentielles (isolation thermique, résistance au vent, étanchéité à l'air, étanchéité à l'eau, durabilité dans le temps, ...) et spécifiques (résistance aux tentatives d'effraction, isolation acoustique).">
Les solutions en bois proposées actuellement aux concepteurs et menuisiers-placeurs sont peu nombreuses, pas optimisées et pas prévues initialement pour ces applications.

Outre ces exigences particulières de résistance au feu ou d'étanchéité au feu, les éléments menuisés en façade doivent répondre aux performances essentielles (isolation thermique, résistance au vent, étanchéité à l'air, étanchéité à l'eau, durabilité dans le temps, ...) et spécifiques (résistance aux tentatives d'effraction, isolation acoustique).">

Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


FAREBOIS

FAçades et menuiseries extérieures REsistant au feu en BOIS
Projet
Avec le soutien de:

DG06 Service public de Wallonie


Date début: 01.01.2016
Date fin: 31.12.2017

Responsable :
Yves Martin

Contact:
CSTC
Avenue P. Holoffe 21
B-1342 LIMELETTE
tel. : +32 (0)2 6557711
research@bbri.be

Description

Les exigences réglementaires relatives à la sécurité incendie en Belgique évoluent et deviennent de plus en plus sévères. Ainsi, la réglementation incendie (modifiée et en vigueur depuis décembre 2012) impose, dans certaines conditions, que les éléments menuisés d'une façade répondent à des exigences de résistance au feu EI 60. En outre, afin d'éviter que l'incendie ne se propage via la façade vers les étages supérieurs, un élément de façade étanche au feu E60 d'une longueur développée de minimum 1 m au droit des planchers de compartiment doit être prévu. Dans les cas de constructions plus récentes et dans les nombreux cas de rénovation de façades, le respect de ces exigences peut constituer un vrai casse-tête pour les concepteurs et entrepreneurs. Les façades deviennent en effet majoritairement vitrées, sans allège ou linteau "maçonnés" de longueur suffisante.

Les solutions en bois proposées actuellement aux concepteurs et menuisiers-placeurs sont peu nombreuses, pas optimisées et pas prévues initialement pour ces applications.

Outre ces exigences particulières de résistance au feu ou d'étanchéité au feu, les éléments menuisés en façade doivent répondre aux performances essentielles (isolation thermique, résistance au vent, étanchéité à l'air, étanchéité à l'eau, durabilité dans le temps, ...) et spécifiques (résistance aux tentatives d'effraction, isolation acoustique).

Objectifs

Le projet a pour objectif de concevoir et de développer des éléments menuisés extérieurs en bois résistant au feu présentant de hautes performances.
Il s'agit notamment du développement d'une fenêtre ouvrable (à double ouvrant) en bois ayant les performances suivantes
- Résistance au feu : EI60
- Résistance aux tentatives d'effraction : WK2
- Perméabilité à I'air : classe 4
- Perméabilité à l'eau : 8A (voire 9A)
- Résistance au vent : C4
- Effort de manoeuvre : classe 1 (voire 2)
- Impacts environnementaux réduits au maximum

Des règles de bonnes mises en œuvre de ces éléments menuisés résistant au feu seront en outre développées

Résultats et Publications

Un inventaire des paramètres susceptibles d’influencer les performances de résistance au feu et les autres performances essentielles a été réalisé. Sur cette base, la conception d’éléments menuisés est prévue afin de soumettre ces derniers à des essais d’orientation de résistance au feu. Sur base des essais d’orientation, les éléments menuisés seront optimalisés et soumis à des essais permettant d’évaluer ses performances essentielles.

Retour