Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


VAMORAS

Valorisation des boues de dragage asséchées par un procédé mécanique
Projet de recherche
Avec le soutien de:

MIP A_VLAIO


En collaboration avec:

VITO CRR Wienerberger Argex Vlaamse Overheid Departement Mobiliteit en Openbare Werken De Rycke Port of Antwerp


Date début: 01.01.2011
Date fin: 31.10.2013

Responsable s :
Julie Piérard , Laura Kupers

Contact:
CSTC
Rue du Lombard 42
B-1000 Bruxelles
tél. : +32 (0)2 5026690
research@bbri.be

Description

Le projet Vamoras porte sur la réutilisation des boues de dragage provenant de la zone portuaire d'Anvers, asséchées par un procédé mécanique. On pense principalement à leur emploi comme matière première ou additif dans le secteur de la construction.

Objectifs

A Anvers, l'installation AMORAS transforme les boues de dragage provenant de l'entretien de la zone portuaire anversoise en gâteaux de filtration. Le projet Vamoras avait pour objectif de trouver des applications durables pour ces gâteaux de filtration. Dans ce cadre, l'étude a porté sur la faisabilité technique et économique de plusieurs applications innovantes à haute valeur ajoutée pour le gâteau de filtration. En termes plus concrets, on a étudié la possibilité d'utiliser le gâteau de filtration comme filler dans le béton, comme matière première de granulats d'argile expansée, comme matière première ou additif pour la production de briques et comme matière première pour les (sous-)fondations des routes.

Résultats et Publications

Le CSTC a étudié, avec la centrale à béton De Rycke Beton, l'applicabilité des boues comme filler dans le béton. Le CSTC a comparé les données du VITO concernant les caractéristiques physiques et chimiques du gâteau de filtration avec les exigences imposées aux matières premières pour l'application visée. Sur cette base, le gâteau de filtration a été asséché et broyé afin de satisfaire aux exigences d'un filler et quelques essais supplémentaires de caractérisation ont été réalisés sur le filler. Divers mélanges de mortier (8) et de béton (10) ont été testés et comparés avec les performances d'un filler standard. Les caractéristiques du mortier/béton frais et durci de même que sa durabilité ont été évaluées. Il est apparu notamment que, moyennant séchage et broyage, le gâteau de filtration pouvait s'utiliser comme filler. Toutefois, le filler produit n'offre pas une solution alternative de grande qualité aux matières de charge existantes (farine calcaire, etc.). Le CSTC a aussi étudié, avec Argex SA, la possibilité de transformer les granulats Vamoras-Argex (granulats d'argile expansée dans lesquels sont incorporés 10% de gâteau de filtration) en granulat pour béton. Des essais sur béton frais et durci ainsi que des essais de durabilité ont démontré qu'il était possible d'employer sans problème ces granulats d'argile dans un béton léger

Retour