Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


B-LCA

Cadre méthodologique pour la réalisation de LCA dans la construction – Modalisation belge et ajustement du cadre européen
Projet
Avec le soutien de:

Z NBN SPF Economie


En collaboration avec:

KU Leuven


Date début: 01.09.2015
Date fin: 31.08.2017

Responsable :
Lisa Wastiels

Contact:
CSTC
Rue du Lombard 42
B-1000 Bruxelles
tél. : +32 (0)2 5026690
research@bbri.be

Description

L'utilisation d'analyses du cycle de vie ou, en abrégé, de LCA (life cycle analysis) est de plus en plus fréquente dans la pratique de la construction. En effet, la méthodologie LCA permet de quantifier l'impact environnemental d'un matériau, d'un élément de construction ou encore d’un bâtiment dans son ensemble tout au long de leur cycle de vie. Ces dernières années, plusieurs initiatives ont été prises (sur le plan normatif) afin d’harmoniser et de promouvoir la réalisation d’études LCA. Citons ainsi la parution, en 2012, des normes européennes NBN EN 15804 et NBN EN 15978, décrivant les règles de calcul pour la réalisation d’une LCA dans la construction, respectivement au niveau d'un produit et d'un bâtiment.

Cette étude prénormative pose les bases du complément national à la norme NBN EN 15804, qui définira les règles de calcul belges. Elle jette ainsi les bases d’un level playing field en Belgique - tout en prenant en compte le contexte européen – par-delà les différents produits de construction verticale, mais aussi les différents acteurs de la construction.

L’étude analyse un large spectre de types de bâtiments par voie de LCA, les objectifs étant multiples :
(1) détecter et affiner les aspects prioritaires, les problématiques et les imprécisions présents dans les normes ;
(2) examiner l'impact de différentes phases du cycle de vie (chantier, module D), de différents types de bâtiments (résidentiels/commerciaux ; bois/béton/acier) ainsi que de différents indicateurs environnementaux par rapport à la pratique et en évaluer la pertinence ;
et (3) clarifier et illustrer la méthodologie décrite dans la norme à l’appui d’exemples pratiques.

Objectifs

Cette étude a pour objectif d’affiner le cadre méthodologique pour la réalisation d’études LCA dans la construction afin de soutenir et de permettre ainsi un calcul correct et comparable des performances environnementales de produits et de bâtiments. À cet égard, il s'agit d'une part d’approfondir un certain nombre d’aspects méthodologiques, tels que d’éventuels indicateurs environnementaux supplémentaires, l’aspect « module D » (recyclage/réemploi), la compatibilité entre groupes de produits et la modélisation de la rénovation. D’autre part, l’étude élabore une série de scénarios et de directives concernant notamment les activités sur chantier, le traitement des déchets et le potentiel de recyclage de nature à soutenir et à stimuler la compatibilité de données et d'études LCA, en particulier dans le contexte belge.

Résultats et Publications

Sur le plan normatif, ces activités contribuent aux premières révisions des normes NBN EN 15804 et NBN EN 15978 au niveau européen et posent les bases scientifiques pour l’élaboration d'un document PCR horizontal belge (norme NBN/DTD) intégrant des compléments nationaux.

Sur le plan pratique, ces activités offrent une meilleure perception de l'impact environnemental général des bâtiments et de la pertinence des différents composants. Des perceptions qui présentent un intérêt pour tout professionnel de la construction souhaitant appréhender et prendre en compte la problématique environnementale actuelle.

Par ailleurs, les activités des entreprises et l’adoption d'une approche intégrale correcte et efficiente font l’objet d'une attention particulière, permettant d'offrir à un secteur sous pression en termes de rentabilité et d'accessibilité financière de la construction, les instruments et le soutien adéquats. Les différentes études de cas serviront de base à l'accompagnement des futurs utilisateurs dans la méthodologie LCA.

Retour