Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


GABI

European network for shallow Geothermal energy Applications in Buildings and Infrastructures
Projet
Avec le soutien de:

COST


En collaboration avec:

ULG LUND University Univ Cambridge Southampton Univ. Valencia Univ. Torino Univ EPFL IFSTTAR


Website:
Date début: 09.03.2015
Date fin: 08.03.2019

Responsable :
Gust Van Lysebetten

Contact:
CSTC
Rue du Lombard 42
B-1000 Bruxelles
tél. : +32 (0)2 5026690
research@bbri.be

Description

La demande accrue en sources d’énergie renouvelable a entraîné un développement de l’utilisation de la géothermie peu profonde pour le chauffage et/ou le refroidissement de bâtiments. L’intégration d'échangeurs de chaleur de sol dans des structures géotechniques en contact avec le sous-sol, comme des fondations, des tunnels et des murs de soutènement, est particulièrement attrayante car elle permet d'économiser les coûts liés à des forages géothermiques. Les structures géotechniques activées thermiquement utilisent par ailleurs une source d'énergie locale (le sol) et ne nécessitent donc pas d’investissements supplémentaires en matière d'infrastructure. Cette technologie offre également des perspectives pour rendre les bâtiments plus indépendants sur le plan énergétique et pour produire de l’énergie localement, ce qui rendra les carburants fossiles de plus en plus superflus et permettra de réduire la demande en électricité, sans impact négatif sur l’environnement.
Malgré tous ces avantages, l’application de cette technologie durable est actuellement retardée par la grande hétérogénéité internationale sur le plan de la recherche, du développement et du cadre réglementaire.

Objectifs

L’objectif final consiste à encourager l’application de structures géotechniques thermo-actives, y compris dans les pays où les connaissances et l’expérience en la matière font actuellement défaut. Pour atteindre cet objectif, le projet offre une plate-forme permettant aux organismes de recherche et aux entreprises de construction d'échanger leurs connaissances et leurs expériences au niveau international.

Résultats et Publications

Le réseau créé par ce projet garantit une plate-forme ouverte pour des discussions scientifiques et un échange de connaissances. Ainsi, une base est créée en Europe pour l'élaboration de codes de bonne pratique et des efforts sont fournis pour que le grand public découvre et se familiarise avec cette technologie, que l’on tente d’améliorer et d’optimaliser par le biais d’un échange de connaissances.

Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Finlande, France, Macédoine, Allemagne, Grèce, Italie, Pologne, Portugal, Roumanie, Serbie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Grande-Bretagne

Retour