Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


RECYBETON

Utilisation de granulats recyclés dans le béton prêt à l’emploi
Projet
Avec le soutien de:

SPF Economie Z NBN


En collaboration avec:

CRIC - OCCN CRR


Date début: 01.10.2014
Date fin: 30.09.2016

Responsable s :
Bram Dooms , Kim-Séang Lauch , Jeroen Vrijders

Contact:
CSTC
Rue du Lombard 42
B-1000 Bruxelles
tél. : +32 (0)2 5026690
research@bbri.be

Description

Les limites d’utilisation des granulats recyclés dans les bétons sont fixées dans les normes relatives à la spécification et la production des bétons. L'attention croissante pour l'utilisation de ces granulats fait qu'une révision de ces normes est nécessaire.

Le but de ce projet est de délimiter la mesure dans laquelle il est possible (taux de substitution) de remplacer les granulats naturels par des granulats recyclés et dans quelles circonstances (classes environnementales).

Objectifs

Actuellement, la norme belge NBN B15-001 (2012) - complément national à la norme européenne NBN EN 206-1 (2001) relative à la spécification, la performance, la production et la conformité du béton - autorise l’utilisation de granulats recyclés avec un taux de substitution maximal de 20%, seulement dans des environnements intérieurs. La norme européenne a été remplacée récemment par la norme NBN EN 206 (2014) qui comprend des recommandations informatives qui autoriseraient l’utilisation de granulats de béton recyclé et de débris mixtes avec un taux de substitution variable en fonction de la classe d’environnement et du type de granulats recycles. Dans le cas du béton non armé dans un environnement intérieur, une substitution jusque 50% est admise.

L'étude a comme objectif principal de définir les limites d’utilisation des granulats recyclés autorisées en Belgique de sorte que les exigences spécifiées en matière de durabilité et de résistance en compression du béton sont toujours respectées.

L'application dans un environnement extérieur est considérée avec gel et avec ou sans sels de déverglaçage. Les taux de substitution étudiés sont de 20%, 30% et 50%. Le domaine d'application visé concerne le béton structurel pour les bâtiments, le génie civil et les routes.

Un point essentiel est le maintien de l’ouvrabilité - surtout lors de l'utilisation de granulats recyclés plus poreux. Cet aspect "pratique" est également étudié.

Résultats et Publications

L'étude a débuté avec une sélection et caractérisation des granulats recyclés de béton, issus de différents centres de concassage. Les premiers résultats montrent qu’il est possible d'avoir une bonne qualité de granulats, si on fait attention au tri sélectif des débris et à un processus de concassage adapté. Plus de 50 compositions de bétons seront réalisées dans les mois à venir pour étudier l’influence des granulats recyclés sur l'ouvrabilité, la résistance mécanique et la durabilité du béton.

La deuxième phase du projet (2016) consistera à optimiser les formulations de bétons et effectuer des essais à grande échelle.

Retour