Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


CEAMaS

Applications de sédiments marins dans la construction
Projet
Avec le soutien de:

Interreg IVB


En collaboration avec:

Technische Universiteit Delft cd2e Ecole Centrale de Lille brgm Université de Lille 1 University College Cork Cork Institute of Technology


Website:
Date début: 25.01.2012
Date fin: 31.12.2015

Responsable s :
An Janssen , Laura Kupers , Nicolas Denies

Contact:
CSTC
Rue du Lombard 42
B-1000 Bruxelles
tél. : +32 (0)2 5026690
research@bbri.be

Description

Le projet européen Interreg CEAMaS regroupe 8 partenaires de 4 pays, désireux d'élaborer des solutions durables pour la gestion et la réutilisation des sédiments de dragage marins.

Objectifs

Le projet CEAMaS vise essentiellement à promouvoir la réutilisation de sédiments de dragage marins dans les ouvrages (de génie civil) à l'échelle européenne.

Résultats et Publications

Le CSTC est responsable du volet concernant la politique actuelle et les applications existantes pour les sédiments de dragage marins en Belgique. Le CSTC est également le contact direct pour les parties belges (l’administration portuaire, les autorités compétentes, les organismes de recherche, ...).

Au moyen d’une étude de la littérature les applications potentielles dans le domaine de la géotechnique pour les sédiments de dragage marins sont examinées. De cette manière, les possibilités d’application dans les fondations des routes, des tubes géotextiles, les réhabilitations des sols (shallow and deep mixing) et les sols armés ont été examinés.

Des essais pour évaluer la possibilité d'utiliser les sédiments comme composant alternatif pour la production de mortier et de béton sont réalisés. Les caractéristiques chimiques et physiques de divers échantillons de sédiments ont été comparées avec les critères repris dans plusieurs normes pour les composants en béton. Des essais sur mortier à petite échelle sont réalisés afin de vérifier l’influence du sédiment sur le temps de prise, la teneur en air et la résistance à la compression du mortier.

Les autres partenaires ont réalisé une étude bibliographique approfondie et une application GIS-web pour la réutilisation et la gestion des sédiments dans le Nord-Ouest de l’Europe. En outre, dans chacun des pays participants, un échantillon représentatif de sédiments (marins) a été analysé. Leurs propriétés physiques, chimiques et techniques ont été déterminées à l’aide de techniques différentes et suivant les normes nationales. De plus, un modèle économique a été élaboré pour les différents scénarios d’application et des analyses de cycles de vie ont été réalisées afin d’avoir une vue sur la faisabilité économique et écologique de ces applications.

Les résultats de la recherche seront publiés sur le site du projet.

Retour