La technologie se veut complémentaire de solutions intermittentes de production d'énergie telles les panneaux photovoltaïques ou les éoliennes ne permettant pas de contrôler la production d'énergie. Elle se veut également complémentaire d'autres solutions de stockage d'énergie actuellement en développement telles que le stockage par pompage.">
La technologie se veut complémentaire de solutions intermittentes de production d'énergie telles les panneaux photovoltaïques ou les éoliennes ne permettant pas de contrôler la production d'énergie. Elle se veut également complémentaire d'autres solutions de stockage d'énergie actuellement en développement telles que le stockage par pompage.">

Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


CLEARPOWER

Coatings pour le stockage d’énergie issue de productions renouvelables
Projet
Avec le soutien de:

UE Service public de Wallonie


En collaboration avec:

Materia Nova UCL


Date début: 01.01.2017
Date fin: 31.12.2020

Responsable :
Emmanuel Cailleux

Contact:
CSTC
Avenue P. Holoffe 21
B-1342 LIMELETTE
tel. : +32 (0)2 6557711
research@bbri.be

Description

Ce projet s'intéresse au développement de revêtements transparents ou semi-transparents intégrant des capacités de stockage d'énergie électrique et pouvant être appliquées sur des matériaux de construction tels que le verre, ceci afin de développer des "fenêtres intelligentes". A terme, l'objectif est de pouvoir intégrer cette technologie aux immeubles de bureaux et aux habitations particulières afin à répondre à certains besoins sociétaux futurs visant à une autonomie énergétique avec un impact environnemental réduit.

La technologie se veut complémentaire de solutions intermittentes de production d'énergie telles les panneaux photovoltaïques ou les éoliennes ne permettant pas de contrôler la production d'énergie. Elle se veut également complémentaire d'autres solutions de stockage d'énergie actuellement en développement telles que le stockage par pompage.

Objectifs

Au sein de l'UCL, cette technologie a été développée à une échelle réduite au cours de précédentes études. Le projet vise plus particulièrement à développer des éléments prototypes de grandes dimensions (fenêtres à l'échelle 1) afin de démontrer la faisabilité technique de cette solution.

Au sein du consortium, le CSTC sera plus particulièrement impliqué dans la caractérisation du comportement des peintures appliquées sur les prototypes qui seront développés (menuiseries avec châssis et vitrages). Il s'agira notamment d'évaluer certaines performances techniques de ces peintures et leurs évolutions en fonction de différentes sollicitations climatiques.

Retour