Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation


CEM CONTENT

Analyse chimique des bétons et mortiers durcis
Projet
Avec le soutien de:

SPF Economie Z NBN


En collaboration avec:

CRIC - OCCN


Date début: 01.09.2008
Date fin: 31.12.2012

Responsable :
Pascale Steenhoudt

Contact:
CSTC
Rue du Lombard 42
B-1000 Bruxelles
tél. : +32 (0)2 5026690
research@bbri.be

Description

Ce projet vise à réviser la norme NBN B 15-250 qui propose une méthode de détermination de la teneur en ciment des bétons et mortiers durcis.

Objectifs

La norme NBN B 15-250 est souvent utilisée en cas de litige lorsque l’on doute de la teneur en ciment introduite dans le béton ou le mortier. Elle présente de nombreuses limites et n’a d’intérêt que si le ciment et les autres constituants du béton sont connus et font partie des quelques matériaux qu’elle considère. L’objectif de la recherche est de développer une méthode plus exhaustive de détermination de la teneur en ciment en prenant en compte l’actuelle diversité des matériaux utilisés.

Résultats et Publications

Cette recherche prénormative a principalement permis d’obtenir une méthode de dissolution sélective du ciment plus performante et de disposer de la composition de la fraction soluble de 15 catégories de ciments belges. Des diagrammes décisionnels et des équations pour déterminer la teneur en ciment en tenant compte de la nature des ciments, granulats et additions ont également été élaborés.

En fin de compte, cette recherche aura apporté une amélioration subséquente à la norme NBN B 15-250 tant au niveau de la précision des résultats que de son élargissement à d’autres matériaux et à d’autres techniques permettant d’obtenir de nouvelles informations.

Un groupe de travail réunissant les parties prenantes (fabricants de ciment, donneurs d’ordre, organismes de contrôle, laboratoires d’essai) a pris en charge la révision de la norme d’essai NBN B 15-250 prenant compte des résultats de cette recherche.

Retour