Les Comités techniques du CSTC

Miroir des métiers

Au sein du CSTC chaque métier est représenté par un Comité technique, présidé par un entrepreneur de construction, entouré de plusieurs confrères et d'autres experts de la branche (architectes, bureaux d’études, ...). Ils ont pour mission d'orienter les actions de recherche dans le ressort de leur compétence et de veiller à ce que les résultats de ces travaux soient diffusés directement par les moyens les plus efficaces.

Retrouvez ci-dessous deux films courts illustrant le fonctionnement des Comités techniques.

La base du CSTC

Institués aux côtés des plus hautes instances dirigeantes que sont le Conseil général et le Comité permanent (*), les Comités techniques sont garants de la correspondance entre la recherche de notre institut et les besoins concrets du secteur. Dans chaque Comité, un ou plusieurs ingénieurs-animateurs du Centre apportent un soutien effectif aux activités projetées tant par l’assemblée plénière que par ses différents groupes de travail.

En raison du caractère évolutif du secteur de la construction, les Comités techniques ont connu quelques changements. Le CSTC compte actuellement onze Comités techniques verticaux (dédié à un corps de métier particulier), quatre horizontaux (concernant l’ensemble des entreprises du secteur) et un dernier constituant un lieu d’échange avec les architectes.

Aperçu des Comités techniques actuels
Gros œuvreGros œuvre et entreprise générale (créé en 1960) Plomberie sanitaire et industrielle, installations de gazPlomberie sanitaire et industrielle, installations de gaz (créé en 1960)
Chauffage et climatisationChauffage et climatisation (créé en 1960) MenuiserieMenuiserie (créé en 1960)
Peinture, revêtements souples pour murs et solsPeinture, revêtements souples pour murs et sols (créé en 1960) Pierre et marbrePierre et marbre (créé en 1961)
Revêtements durs de murs et de solsRevêtements durs de murs et de sols (créé en 1960) Plafonnage et jointoyageTravaux de plafonnage, de jointoyage et de façade (créé en 1989)
VitrerieVitrerie (créé en 1961) HygrothermieHygrothermie (créé en 1960)
ÉtanchéitéÉtanchéité (créé en 1960) AcoustiqueAcoustique (créé en 1982)
CouverturesCouvertures (créé en 1978) ArchitectesBIM & ICT (créé en 2016)
  ArchitectesArchitectes (créé en 1987)

Procédure de travail

L'une des missions principales des Comités techniques consiste à définir l'orientation des recherches selon une approche dite 'de la base au sommet', jugée capitale au CSTC. Grâce à cette stratégie, c'est le secteur lui-même qui, en concertation avec les ingénieurs du Centre, détermine les besoins en matière de recherche, à l'inverse de la méthode 'du sommet vers la base' dans laquelle les programmes sont imposés d'en haut par les pouvoirs publics ou une instance supérieure.

Une autre mission, tout aussi essentielle, concerne la divulgation des résultats de recherche auprès des praticiens. Les Comités techniques jouent ainsi un rôle fondamental, notamment dans l'élaboration des Notes d'information technique, généralement considérées comme des ouvrages de référence définissant les règles de l'art.

Plusieurs centaines d'entrepreneurs et d'experts siègent à l'heure actuelle dans les différents Comités. Membres, présidents et animateurs vont et viennent, des groupes de travail se créent et se dissolvent, les sujets d'étude se succèdent, de nouvelles recherches sont lancées, d’autres arrivent à leur terme ...

Clé de voûte du CSTC, ce réseau complexe de Comités techniques est un entrelacs d'organes vitaux, en perpétuelle mutation au sein de la structure du Centre.
(*) En vertu de l'arrêté-loi De Groote (1947) et des statuts du CSTC (1959).