Mesures in situ

Le laboratoire LB dispose du matériel nécessaire à la caractérisation in situ de la pénétration de la lumière du jour sur un bâtiment existant ainsi qu’à l’étude du confort visuel des occupants. Les mesures in situ ont leur importance car elles seules permettent de relever les vraies valeurs d’éclairement et les vraies conditions du confort visuel.

L’utilisation de luxmètres permet de caractériser les éclairements intérieurs et, en fonction de l’apport de lumière naturelle, de caractériser les contributions d’éclairage intérieur et extérieur.

L’utilisation d’un luxmètre radiocommandé permet, quant à elle, d’effectuer une mesure in situ du facteur lumière du jour moyen (FLJ moyen) d’un local. La détermination du facteur lumière du jour d’un local est importante dans la mesure où il s’agit de la seule valeur standardisée qui permet, sous ciel couvert, de comparer le comportement à la lumière naturelle d’un local, indépendamment de sa localisation et de son orientation.

Toutefois, cette mesure n’est pas suffisante pour caractériser le confort visuel et il importe de s’intéresser aussi à la composante directe du soleil. C’est la raison pour laquelle, outre les mesures sous ciel couvert, des mesures sous ciel clair avec soleil sont toujours nécessaires. Dans l’étude du rayonnement direct, le relevé in situ de l’ombrage constitue également un élément important pour la détermination de la pénétration de la lumière du jour.

Outre la caractérisation de l’apport de lumière naturelle, il importe aussi d’étudier le confort visuel et de se pencher sur le risque d’éblouissement. Cette étude du risque d’éblouissement est possible par la mesure des luminances. Ces mesures sont réalisées à l’aide d’un luminance-mètre ou d’un vidéo-luminance-mètre. La prise de vue en fausse couleur permet de mettre en évidence les zones ou le risque d’éblouissement est le plus élevé (par exemple, lorsque l’on est en présence de contrastes trop importants).

Fig. 1 Vue en fausses couleurs.
Fig. 1 Vue en fausses couleurs.
Fig. 2 Matériel de mesure.
Fig. 2 Matériel de mesure.
Fig. 3 Matériel de mesure.
Fig. 3 Matériel de
mesure.
Fig. 4 Rayon de lumière parasite. 
Fig. 4 Rayon de
lumière parasite.