Cellules standardisées

Le CSTC dispose d’un ensemble de cellules standardisées (PASSYS Test Cell : laboratoire ‘Aspects énergétiques des bâtiments’) qui permettent d’étudier les performances énergétiques (valeur U, g et τe) de composants de façade.

Il est possible, via ces cellules, de caractériser la transmission lumineuse (τv) au travers de tout élément de façade transparent.

La caractérisation du comportement en transmission d’éléments (vitrages, lamelles, protections solaires, …) peut ainsi être réalisée sous conditions réelles (prise en compte des rayonnements directs et diffus, du déplacement du soleil, de l’encrassement de la façade, …).

Les installations de mesure PASSYS étaient, à l’origine, disséminées au sein de 14 instituts au travers de toute l’Europe et leurs actions coordonnées au sein du groupement PASLINK EEIG.
La qualité des mesures effectuées au sein de ce groupement est assurée par des procédures de test communes développées pour un large ensemble de composants.

Le
Fig. 1. Cellule standardisée Paslink.
Fig. 1. Cellule standardisée Paslink.
respect de ces procédures permet la détermination des caractéristiques des éléments de façade classiques ou innovants tels que des vitrages aux propriétés optiques variables, des éléments de double façade ventilée, …

La caractérisation d’éléments redirigeant la lumière naturelle est possible, la pénétration de la lumière naturelle pouvant être caractérisée au moyen de luxmètres installés dans les cellules (verticalement ou horizontalement). Dans ce cas, l’utilisation de cellules standardisées se révèle particulièrement intéressante car elle permet une comparaison avec des éléments de façades classiques.