La Mirror Box

Le CSTC dispose d’un ciel à miroirs, aussi appelé ‘Mirror Box’, permettant de simuler la lumière naturelle sur modèle réduit. Il se compose d'une enceinte revêtue de miroirs très réfléchissants et d'un plafond lumineux constitué de tubes fluorescents (6500 K) installés derrière une plaque opaline assurant ainsi un rayonnement diffusant.

Il permet de simuler un ciel couvert fixe tel que défini par la CIE (Commission internationale de l'éclairage). Ce ciel permet aisément de mesurer le facteur de lumière du jour en tout point d’un bâtiment. Il offre aussi la possibilité d’effectuer des observations directes réalistes ou d’étudier la distribution relative des luminances en fausses couleurs.

Les résultats que l'on peut tirer des observations ou des mesures réalisées sous ce type de ciel sont déjà relativement précis et permettent, grâce à la standardisation du ciel, de comparer les mesures, quelles que soient l’orientation et la localisation du bâtiment.

Ce type de ciel présente l'avantage d'être très didactique et permet d'étudier relativement rapidement différentes configurations géométriques d’un modèle donné.

Fig. 1 Luxmètres.
Fig. 1 Mirror Box (vue intérieure).
Fig. 1 Luxmètres.
Fig. 2 Modèle réduit (vue intérieure).
Fig. 1 Luxmètres.
 Fig. 3 Modèle réduit (vue intérieure).
Fig. 1 Luxmètres.
Fig. 4 Modèle réduit (vue intérieure).
Fig. 1 Luxmètres.
Fig. 5 Modèle réduit et fausses couleurs (vue intérieure).
Fig. 1 Luxmètres.
Fig. 6 Modèle réduit (pose de capteurs).