Laboratoire Chimie du Bâtiment

Le laboratoire Chimie du Bâtiment possède l’expertise et les moyens techniques pour analyser tous les matériaux de construction; qu’ils soient de nature minérale (béton, mortier, plâtre, ...), métallique (cornière, armature, toiture, conduite, …) ou organique (peinture, isolant, revêtement résilient, …).

Il effectue in situ et en laboratoire des analyses d’eau et des analyses de l’air intérieur.

Le laboratoire réalise des mesures d’émissions de composés organiques volatils par les matériaux de construction vers le milieu intérieur conformément aux législations belges et internationales ou selon des labels volontaires.

Il examine et étudie les phénomènes de dégradation des matériaux mis en œuvre (corrosion, tachage, décoloration, efflorescences, ...) pour en déterminer l’origine et le remède adéquat. Il étudie le comportement et les réactions chimiques des matériaux soumis à des conditions spécifiques d’utilisation (conditions environnementales, températures, contact avec d’autres matériaux, ...).

Le laboratoire Chimie du Bâtiment réalise de très nombreux essais en vue de caractériser les matériaux de construction, de comprendre et de résoudre leurs pathologies et d’analyser l’eau (eau de ville, eau de pluie, eau d’infiltration) et l’air ambiant (composés organiques volatils). Ces essais sont réalisés dans le cadre de recherches scientifiques, de l’octroi d’agréments techniques pour les produits et systèmes de construction ou encore d’aides aux entrepreneurs. Un aperçu des principaux essais réalisés par le laboratoire vous est présenté ci-après.

Essais et analyses de matériaux de construction :

  • détermination de la teneur en constituants des bétons et mortiers
  • détermination des émissions de composés organiques volatils par les matériaux de construction (in situ et en laboratoire)
  • évaluation de l’efficacité des appareils antitartres (nouveau en Belgique)
  • identification de la nature des métaux et alliages (type d’acier inox, type de laiton)
  • identification et mesure d’épaisseur des traitements de surface organiques et métalliques
  • essais de résistance aux taches et aux agressions chimiques des revêtements de sol
  • identification de matériaux inconnus (matériau obstruant des conduits, matériau de remblais, substance tachante, ...)
  • identification de l’origine d’un phénomène de corrosion et proposition de remèdes
  • identification d’efflorescences et mise au point de procédure d’élimination de celles-ci
  • réalisation d’essais de détachage in situ de matériaux tachés (pierre naturelle, vitrage, châssis, ...).
  • caractérisation de matériaux dans le cadre de suivis de production (teneur en plastifiant, teneur en bitume, résidu sec, empreinte infrarouge, profil thermogravimétrique, etc.)

Analyses d’eau :

  • analyses chimiques d’échantillons d’eau afin d’en déterminer l’origine (eau de pluie, eau de source, eau de ville), la composition (présence de plomb), le caractère agressif ou corrosif.
  • analyse des eaux de gâchage.

Analyses de l’air ambiant :

  • prélèvements in situ de l’air ambiant et analyses en laboratoire des composés organiques volatils.

D’autres essais sont évidemment possibles. De nouvelles méthodes d’essai sont régulièrement développées en fonction des besoins des activités de recherche ou de développement.

A côté de cette activité d’analyses et d’essais, le laboratoire met ses compétences techniques et ses équipements analytiques de pointe à profit pour la mise au point de nouveaux matériaux dont notamment le développement de matériaux plus respectueux de l’environnement.