Le CSTC recherche, informe et développe

Trois verbes résument les trois missions de base du Centre au sein du logo du CSTC. Ceux-ci ont une large portée, mais que signifient-ils vraiment pour le CSTC ?

Le CSTC recherche

Recherche et innovation


L'introduction de techniques innovantes est essentielle à la survie d'une industrie pour des raisons économiques, mais elle l'est également en vue de relever les défis énergétiques, environnementaux et sociétaux de demain. Or, dans le monde de la construction, la multiplicité des acteurs et la fragmentation du processus ne simplifient pas la tâche : entrepreneurs, architectes, bureaux d'études, organismes de contrôle et autres professionnels œuvrent ensemble – au moyen de techniques, de matériaux et de produits (divers) – à l'édification d'un bâtiment unique. La recherche doit donc se faire de façon collective, c'est-à-dire pour et avec tout le secteur, en tenant compte de ce qui se passe dans les pays voisins par le biais des réseaux internationaux (CIB, ENBRI, ECCREDI, INIVE, …).

L'expertise et la rigueur avec laquelle opère la vingtaine de laboratoires du Centre permettent de mener à bien cette mission. Le CSTC ambitionne également de susciter l'innovation en orientant l'industrie au sens large vers les applications nouvelles que le secteur de la construction est invité à intégrer.

Le CSTC informe

Diffusion du savoir et soutien aux entreprises


Centre de recherche créé à l'initiative de ses membres – les entreprises de construction –, le CSTC s'attache tout particulièrement à informer les entrepreneurs et à leur apporter une assistance technique ou organisationnelle. Les résultats de recherche sont transposés en informations utilisables par le secteur par le biais de publications, de formations, d'avis, …

Le CSTC met quotidiennement ses ingénieurs au service des entrepreneurs, afin de les aider à résoudre leurs problèmes techniques de chantier et de les inciter à innover en utilisant des techniques plus efficaces et des matériaux plus performants.

Le site Internet du CSTC dispose en outre d'une base de données produits reprenant plus de 11.800 marques. A l'instar du CSTC, cette dernière est neutre, ce qui permet de délivrer une information objective aux professionnels de la construction.

Le CSTC développe

Développement, normalisation, certification et agréments techniques


Menant des contrats de recherche à la demande des acteurs publics et privés, le CSTC se tient à la disposition de l'industrie pour l'aider à développer des matériaux et des systèmes innovants répondant aux besoins du secteur, mais aussi aux exigences normatives. Dans ce cadre, le Centre travaille en étroite collaboration avec les instituts de normalisation au niveau belge (NBN), européen (CEN) et international (ISO) ainsi qu'avec l'Union belge pour l'agrément technique dans la construction (UBAtc). Il est ainsi idéalement placé pour préparer les entreprises aux évolutions normatives. La certification des produits et/ou des entreprises constitue une autre manière de valoriser le savoir-faire technique ou organisationnel d'une société. Elle permet d'améliorer la qualité au sein du secteur et, ainsi, d'accroître la confiance des maîtres d'ouvrage.