cstc.be et James Bond sur grand écran

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
cssslider.com by cssSlider.com v2.1


Dans le courant des mois de novembre et de décembre, le CSTC a sillonné le pays à l'occasion d'une série d'événements destinés à promouvoir et à mieux faire connaître le contenu de cstc.be. Faisant une halte dans des salles de cinéma de différentes provinces, le Centre proposait à ses membres, outre un bref exposé sur son site Internet, le nouveau film de James Bond ‘Spectre'. Le peu de sièges vides l'attestait, ce film s'est révélé être un excellent choix. A l'issue de la 23e soirée à Gand le 15 décembre, il s'est avéré qu'environ 9.000 entrepreneurs et leur partenaire, principalement issus de petites et moyennes entreprises, ont fait plus ample connaissance avec le CSTC et les trésors de son site www.cstc.be. Ils ont ainsi pris conscience que, à l'instar de James Bond dans son combat contre le mal, ils ne sont pas seuls face aux exigences croissantes de leur métier. Cette aide n'est peut-être pas aussi spectaculaire que celle de l'Agent 007, mais elle est tout aussi efficace.

Le FFC Constructiv et la Confédération Construction ont participé à chaque événement pour y présenter leurs activités et services complémentaires à ceux du Centre.
Après l'accueil du Directeur général Jan Venstermans, les participants ont pu visionner un court-métrage dédié à cstc.be. Ce film passa en revue les différentes phases d'un projet de construction et montra très concrètement l'aide que l'entrepreneur peut attendre du CSTC; à la condition bien sûr qu'il fasse appel aux services proposés et, surtout, qu'il utilise la mine d'informations que renferme www.cstc.be.



Après la projection de ce court-métrage, c'est en direct que des collaborateurs du CSTC ont démontré la facilité d'utilisation du site par quelques exemples fort pratiques. Cstc.be met en effet à la disposition des entrepreneurs 1.200 normes ainsi que toutes les publications du CSTC, et plus particulièrement les Notes d'information technique (NIT) qui constituent des guides de bonne pratique. La base de données TechCom permet, quant à elle, de trouver rapidement des fabricants et des distributeurs grâce à la fonction de recherche par le nom de la firme, la marque, les mots-clés ou la description du produit. En outre, cette base de données recense en un seul clic tous les fabricants et les produits disposant d'un ATG ou d'un marquage BENOR. Il est également possible de demander via le site Internet un avis personnalisé et une assistance technique concernant tant la construction que la gestion d'entreprise et le traitement des informations.

Une réception conviviale clôturait chaque soirée en beauté. Les collaborateurs du CSTC se tenaient à la disposition des entrepreneurs intéressés afin de les guider sur le site Internet et de leur permettre d'en tirer un maximum d'informations et d'aide. Cette présence fut fortement appréciée.

La réception fut également l'occasion de sonder les entrepreneurs présents quant à leur utilisation d'Internet et à la taille de leur entreprise. Les participants recevaient un petit souvenir de la soirée sous la forme d'un mètre roulant, le fil conducteur du film du CSTC. Les résultats de cette enquête seront utilisés en vue de faire correspondre davantage les actions futures autour du site Internet aux besoins des entrepreneurs.

Ainsi, 75 % des sondés utilisent Internet quotidiennement à des fins professionnelles, ce qui constitue une bonne nouvelle. Par contre, quelques 27 % des personnes interrogées ne connaissaient pas cstc.be avant la soirée cinéma. Il reste donc du pain sur la planche pour 2016, même si ce chiffre confirme tout l'intérêt de cette série d'événements itinérants. Des événements qui ont atteint leur cible, car 95 % des participants ont répondu positivement à la question de savoir s'ils allaient certainement (58 %) ou probablement (37 %) utiliser le site dans le futur. Enfin, il ressort de l'enquête que 66 % des entreprises participantes comptaient moins de 3 personnes. L'objectif est donc atteint, car ce sont précisément les entreprises de petite taille qui étaient visées par ‘les Avant-premières du CSTC'.

A tous les entrepreneurs présents, merci ! Aux entrepreneurs qui n'ont pas pu être présents, à bientôt, au prochain événement du CSTC!